Urgence humanitaire en Méditerranée : Non à la criminalisation des ONG, des citoyens et des élus

Voir la vidéo

Je suis intervenue en session plénière le 3 octobre 2018 au sujet de l'urgence humanitaire en Méditerranée et le soutien aux pouvoirs publics locaux et régionaux. L'occasion pour de dénoncer la criminalisation des ONG, des citoyens et des élus (notamment Domenico « Mimmo » Lucano, maire de Riace en Italie). Il faut donner à tous ceux qui le souhaitent les moyens d’aider les réfugiés et pour cela, il faut ouvrir directement l’accès aux fonds européens sans bureaucratie inutile.

Le 3 octobre 2013, un bateau coulait près de Lampedusa faisant 368 morts : Ils étaient Somaliens, Erythréens, Soudanais.

Dans la foulée, l’Italie lançait l’opération Mare Nostrum.

Un an plus tard, l’opération était stoppée, l’Italie ne pouvait continuer seule cette opération. Triton ne l’a pas remplacé, ni par son périmètre, ni par les moyens mis en œuvre.

Près de 20 000 personnes sont mortes en Méditerranée depuis 2014.

Le nombre de traversées a diminué de 90% par rapport au pic de 2015, mais le nombre de morts augmente proportionnellement : 1 mort pour 5 traversées en septembre (20%) contre 1 pour 47 en 2017 : c’est 9 morts par jour. Et on ne les bloquera pas. L’UE bafoue le droit international, le droit de la mer et le droit d’asile. C’est une honte.

C’est cette incapacité de l’Union et de ses États membres à remplir leurs obligations internationales qui a conduit des ONG à affréter des navires pour sauver ces hommes, ces femmes, ces enfants tentant de traverser la Méditerranée au péril de leur vie.

L’Aquarius est désormais le seul bateau en mer. Nous devons agir pour qu’il retrouve un pavillon (et je souhaite vivement qu’il soit français) et que tous les bateaux qui veulent sauver des vies puissent prendre la mer.

Il ne faut criminaliser ni les ONG, ni les citoyens, ni les élus (et je veux dénoncer la situation faite à Domenico « Mimmo » Lucano, maire de Riace). Il faut donner à tous ceux qui le souhaitent les moyens d’aider les réfugiés et pour cela, oui leur ouvrir directement l’accès aux fonds européens sans bureaucratie inutile.

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche