Utilisation des pesticides : Le Parlement européen pointe les manques des Etats membres, mais sans interdire le glyphosate

Utilisation des pesticides : Le Parlement européen pointe les manques des Etats membres, mais sans interdire le glyphosate

Explication de vote sur le rapport du Parlement européen adopté le 12 février 2019 sur l'utilisation des pesticides compatible avec le développement durable

L’usage des pesticides au sein de l’UE ne cesse de croître malgré leurs effets négatifs bien connus sur la santé et l’environnement. Ils sont à l’origine de nombreuses maladies (diabète de type 2, obésité, cancers...), de troubles neurocomportementaux, d’atteintes à la fertilité et participent à la pollution des sols, de l’air, de l’eau, bouleversent les écosystèmes et favorisent le déclin de certaines populations, telles que les oiseaux et les abeilles.

Depuis une directive de 2009, l’Union s’est dotée d’un cadre juridique promouvant une « utilisation des pesticides compatible avec le développement durable ». Le texte vise principalement à réduire leur impact sur la santé humaine et l'environnement et à encourager l’utilisation de méthodes alternatives.

Malgré ce cadre européen, un rapport d’octobre 2017 publié par la Commission révèle d’importantes lacunes dans l’application de cette directive par les États membres, soulignant que des efforts supplémentaires, tant au niveau européen que national, sont nécessaires pour garantir sa mise en œuvre effective. Le rapport rappelle également les effets délétères des pesticides sur la biodiversité.

La transition vers une agriculture durable et écologique est urgente.

J’ai voté pour ce rapport même s’il est non-contraignant, regrettant que l’interdiction du glyphosate n’y soit pas mentionnée malgré la demande de mon groupe.

Lien vers le texte adopté : http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+TA+P8-T...

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche