Vaccination en Europe : cette résolution aurait dû apaiser les craintes et restaurer la confiance dans la vaccination

Vaccination en Europe : cette résolution aurait dû apaiser les craintes et restaurer la confiance dans la vaccination

Explication de vote sur la résolution adoptée le 19 avril 2018 par le Parlement européen sur l'hésitation à la vaccination et la baisse des taux de vaccination en Europe

Le Parlement européen a adopté une résolution sur la vaccination et la baisse significative de l'utilisation des vaccins en Europe.

Je ne suis pas par principe contre la vaccination notamment au regard de la recrudescence de maladies comme la rougeole, mais la résolution adoptée par le Parlement européen semble surtout être le fruit du lobby pharmaceutique. Plusieurs paragraphes mettent d’ailleurs l’accent sur « l’offre et la disponibilité des vaccins », la « procédure de passation conjointe de marché » pour permettre le « regroupement du pouvoir d’achat des États membres » afin de se procurer de vaccins de manière commune.

Si le texte adopté ne va pas jusqu’à prôner les vaccinations obligatoires car celles-ci sont peu pratiquées au sein des États membres de l’UE, comme c’est le cas en France où on est passé de trois à onze vaccins obligatoires, il n’en reste pas moins alarmiste.

Peu rassurante face aux hésitations parfois justifiées des citoyens européens en matière de vaccination, j’estime que cette résolution ne va pas dans le bon sens. Ce texte aurait dû apaiser les craintes et restaurer la confiance dans la vaccination.

J’ai préféré donc m’abstenir.

Texte adopté : http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+TA+P8-T...

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche