Vie privée et communications électroniques : protéger les données personnelles et les droits y afférents

Vie privée et communications électroniques : protéger les données personnelles et les droits y afférents

Explication de vote sur le rapport adopté par le Parlement européen le 26 octobre 2017 concernant le respect de la vie privée et la protection des données à caractère personnel dans les communications électroniques et abrogation de la directive 2002/58/CE (règlement "vie privée et communications électroniques")

Ce vote très attendu portait sur le mandat du Parlement pour la mise en place du règlement E-Privacy ; à savoir l'adaptation des règles de protection des données pour les communications électroniques. Sujet qui concerne la vie privée de tous ceux qui utilisent un téléphone ou Internet.

Le rapport a fait l‘objet d'une énorme pression de la part de lobbies de la publicité, des télécoms et des sociétés Internet. L’exploitation des données personnelles est une manne financière énorme pour les grandes entreprises du numérique.

Même si le règlement ne va pas jusqu'à interdire l’exploitation des données, il va limiter leur exploitation commerciale qui ne sera possible qu'avec l’accord "éclairé" de l’utilisateur. Cela donnera aux citoyens le contrôle de leurs données personnelles en leur permettant de consentir en toute connaissance de cause à un usage commercial de leurs informations personnelles alors que la situation actuelle ouvre pour le moins la voie à de nombreuses dérives.

Combien de sites ne sont consultables que si on autorise de fait cette utilisation de nos données notamment via les cookies... C'est tout à fait insupportable, il faut inverser le consentement ; Ce n'est qu'ainsi que la protection des données et des droits y afférents peuvent être protégés.

J’ai donc voté en faveur de ce texte.

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche