Vote : abstention sur la motion de censure de la Commission européenne

Je me suis abstenue sur la motion de censure de la Commission européenne, présentée par l'extrême droite européenne et la droite extrême britannique.

La responsabilité de l'ancien ministre des Finances et ex-Premier ministre luxembourgeois devenu président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker dans la fraude fiscale institutionnalisée organisée sous le vocable d' "optimisation fiscale" et érigée en moteur économique de son pays ne fait aucun doute à mon sens.

Mon groupe de la Gauche unitaire européenne/Gauche verte nordique a donc organisé une action en plénière. Ni Juncker, ni Le Pen.

Pour autant, voter en faveur d'une telle résolution est inacceptable car il n'est pas question pour moi de mélanger ma voix avec celle de l'extrême droite tant pour des raisons de forme et de fond, mais pour de véritables mesures pour lutter contre la fraude et l'évasion fiscales tout comme les paradis fiscaux , et oui à une véritable taxation des transactions financières, enfin !

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche