Vote : le temps de transport des animaux

Vote : le temps de transport des animaux

12/12/2012 - Malgré une législation très protectrice, de nombreux problèmes subsistent au cours des transports d’animaux qui aboutissent à de véritables maltraitances, principalement en raison de déficiences de mise en œuvre des réglementaions par les États membres. Par ce rapport, le Parlement alerte donc sur ces retards des transpositions, encourage les Etats membres à y remédier et préconise également l’introduction de ces normes européennes en matière de bien-être animal lors des négociations commerciales bilatérales menées avec des pays tiers.

Le rapport invite également au développement d’abattoirs mobiles ou de petits abattoirs régionaux afin d'éviter les transports inutiles d'animaux sur de longues distances et de tenter d’enrailler le déclin des petits abattoirs locaux et de promouvoir le traitement de la viande au niveau local.

Enfin, la question de la limitation à huit heures de la durée de transport pour les animaux destinés à l’abattage est de nouveau posée. Cette limitation serait une bonne chose pour le bien être animal mais cela ne doit pas se faire en oubliant globalement les conditions de transport..

C’est pour cela que malgré les bonnes intentions de ce rapport je me suis abstenue.

Marie-Christine Vergiat

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche