Vote sur la santé en ligne

Vote sur la santé en ligne

Je me suis abstenue lors du vote sur le rapport concernant le plan d’action pour la santé en ligne 2010-2020, malheureusement, si le développement de la santé en ligne comporte des potentialités intéressantes afin d’améliorer la qualité et l’efficacité des soins, je regrette que l’approche du rapport rejoigne celle de la Commission, et place ce plan dans une perspective austéritaire et une logique de marché. De plus, il faut être vigilant quant à la future utilisation qui pourra être faite des données qui seront stockées pour permettre le fonctionnement des outils de la santé en ligne.

Le Parlement manque ici l’occasion de se servir des outils de la santé en ligne comme des atouts, en particulier dans les zones rurales, puisqu’ils permettraient de prendre en compte les particularités régionales, de réduire à la fois les distances et la fracture numérique, d’améliorer les traitements de certains patients ou encore de permettre la création d’un cadre d’interopérabilité entre les systèmes de santé, de recherche et d’innovation. 

Je regrette qu’au lieu de chercher à protéger ce droit fondamental, la santé devienne avec ce rapport un moyen d’accompagner les réformes austéritaires, un marché juteux pour les prestataires privés et une marchandise comme une autre.

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche