Vote sur l'accès des produits et services des pays tiers au marché intèrieur de l'Union européenne

Vote sur l'accès des produits et services des pays tiers au marché intèrieur de l'Union européenne

J’ai voté contre ce rapport sur l’accès des produits et services des pays tiers au marché intérieur de l’Union. Derrière ce titre ronflant, il s'agit de restreindre l’accès des pays tiers aux marchés publics de l'Union quand ils ne proposent pas d’accès réciproque à leurs marchés publics.
Dans la plupart des cas, c’est renforcer la position de l’UE pour que les pays tiers ouvrent leurs marchés publics aux entreprises dites européennes et clarifier les règles régissant l’accès des entreprises des pays tiers et de leurs produits et services aux marchés publics de l’UE.

Je m’oppose fermement à ce type de chantage de la part de l’UE sur les pays en développement faisant comme si les uns et les autres jouaient à jeu égal.  Les marchés publics sont pour les pays du Sud des outils importants de développement et ces pays doivent pouvoir garder leur liberté de réserver ces marchés à des opérateurs locaux ou d'exclure certains secteurs clés de la concurrence internationale.
Ce rapport risque d'engendrer des procédures administratives lourdes et même de limiter les libertés des collectivités territoriales avec comme objectif de faciliter la conquête de marchés pour des entreprises prédatrices et comme conséquence le dumping social tous azimuts.

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche