Billet d'humeur n°2 : Délégation du PE en Tunisie : une composition contestable

Billet d'humeur n°2 : Délégation du PE en Tunisie : une composition contestable

Le Parlement européen vient enfin de finir d'organiser sa délégation en Tunisie, celle-ci se déroulera finalement du 3 au 6 février. Je ne peux que me féliciter de cette initiative du Parlement européen que j'ai réclamée à corps et à cris depuis mon élection en juin 2009. Dommage qu'elle n'ait pu avoir lieu avant la chute du régime de M. Ben Ali.

Elle comptera douze députés européens issus des groupes politiques PPE, S&D, ALDE, Verts, ECR et auquel a été ajouté un député non-inscrit.
Je me dois donc de regretter l'absence de tout représentant du Groupe GUE/NGL dans cette délégation alors que j'ai, au nom de mon groupe, sans cesse mené, avec les seuls Verts, la bataille pour que le Parlement européen et plus largement l'UE tiennent compte de la dégradation de la situation démocratique, sociale et des droits de l'Homme en Tunisie.
C'est le fruit de petites manœuvres sur lesquelles je ne m'attarderai pas.
Je vais donc demander au groupe GUE/NGL d'organiser sa propre délégation pour soutenir le peuple tunisien et voir comment nous pouvons au mieux, s'ils le souhaitent, les aider et les accompagner dans cette phase de transition démocratique qui peut servir d'exemple à tous les peuples du Maghreb et au-delà, à commencer par l'Egypte et l'Algérie.
Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche