Tribune N°5 pour le Patriote - un formidable espoir

Tribune N°5 pour le Patriote - un formidable espoir

Au moment où j'écris ces lignes, je rentre à peine de la Bastille, gonflée d'espoir comme ces milliers d'hommes et de femmes qui sont venus des quatre coins de France prendre la Bastille avec nous.
Et je ne peux m'empêcher de penser à tout le chemin parcouru depuis les élections européennes.
Je me souviens de l'incrédulité des femmes et des hommes que nous rencontrions alors durant ce printemps 2009.
Aujourd'hui, c'est un tout autre printemps qui s'annonce.

Car oui, il se passe quelque chose autour de la candidature de Jean-Luc Mélenchon, autour du Front de gauche.
Pour s'en convaincre, il suffit de parcourir la presse. Alors que celle-ci nous a ignorée pendant des mois, on ne compte plus aujourd'hui les articles qui sont consacrés au Front de gauche et à son candidat.
Mais que se passe-t-il donc en France ? Tout a changé depuis le début du mois de janvier et la première apparition de Jean Luc Mélenchon à la télévision dans l'émission "Des paroles et des actes". Le Front de gauche a subitement fait irruption dans la campagne et ces meetings rassemblent plus que ceux de n'importe quel autre candidat.
Le peuple est de retour ! Les citoyens s'emparent des débats comme en 2005 au moment du référendum sur la Constitution européenne, comme nous ne cessons de les y inviter depuis le début de cette campagne. Quelle surprise pour la presse bien pensante qui aime à se prendre pour l'élite éclairée qui guide les consciences.
La colère ne suffit pas, entend-on désormais ici et là. Mais il n'était point question de colère dans les rues de Paris ce 18 mars. Il était question d'espoir, de construire non pas des alternances comme cela s'est vu ailleurs en Europe mais une alternative qui tourne le dos à ces politiques austéritaires que l'on veut imposer partout au sein de l'Union européenne, voire ailleurs, en faisant croire qu'elles sont inévitables.
Oui des milliers des personnes ont dit avec nous en France que la gauche est toujours là, fière de son histoire et de ses combats, plus que jamais prête à défendre ses acquis mais aussi à faire face aux défis du monde d'aujourd'hui en mettant les besoins des peuples au premier plan, l'humain d'abord.
Quel symbole que l'un des moments les plus forts du meeting de la Bastille soit le moment où Jean Luc Mélenchon en ait appelé à la solidarité avec le peuple grec.
Et quelle surprise que d'entendre le lendemain matin, comme en réponse, Jean-Claude Juncker, Premier ministre luxembourgeois et néanmoins Président de l'euro zone regretter "l'aggravation des conditions de vie des Grecs" et jugé qu'il aurait été "plus logique de mettre dès le début l'accent sur la dimension de la croissance (...), la Grèce traversant maintenant sa cinquième année de récession".
On se pince…
Et ce, après François Hollande qui veut taxer les riches et Nicolas Sarkozy qui veut punir les exilés fiscaux ou demande la remise en cause de certains Traités européens (cette demande exécrable qui ne cherche qu'à alimenter le rejet de l'autre en demandant la fermeture des frontières crédibilise cependant la possibilité de remettre en cause les Traités mais de le faire au profit des peuples comme nous le demandons).
Chacune à leur façon, ces propositions légitiment celles du Front de gauche.
Alors, soyons fier-e-s de notre programme et plus que jamais partageons-le dans le cadre des assemblées citoyennes avec tous ceux et toutes celles qui ne veulent plus de cette République défigurée.
Construisons ensemble cette alternative à gauche dont notre pays, mais aussi l'Europe, toute entière ont, plus que jamais, besoin.
Il nous reste moins de 5 semaines pour relever le défi de l'insurrection civique pour "battre la droite et changer la gauche".
Et n'oublions pas que rien ne s'arrêtera le 22 avril ou le 6 mai.
La dynamique du Front de gauche doit se poursuivre avec les élections législatives, pour que le maximum d'élus du Front de gauche puisse faire entendre la voix du peuple à l'Assemblée nationale. Et bien sûr, au-delà.

Marie-Christine Vergiat

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche