Ce n’est pas le cheval le problème. C’est le système !