Droits de l'Homme : "La voix du Parlement européen est écoutée"