Vestiges de la Corderie à Marseille : non au carnage patrimonial !