Et aussi...

Soutenez les régions, ne les sanctionnez pas!

Communiqué GUE-NGL 12/06/2012 - Le groupe de la Gauche unitaire européenne/ Gauche verte nordique au Parlement européen lance une campagne contre la menace de sanctions dans la politique européenne de financements. Les eurodéputés GUE/NGL lancent aujourd'hui une campagne visant à déjouer les tentatives de 7 États membres européens de suspendre les allocations des politiques de cohésion européennes pour les États membres qui violent le pacte de stabilité et de croissance. Les gouvernements autrichien, allemand, finlandais, français, italien, néerlandais et suédois veulent réduire ou suspendre les allocations des fonds de cohésion si un État membre ne respecte pas le pacte. Si ces gouvernements réussissent, ce mécanisme prendra effet dès le 1er janvier 2014.

«Ce nouveau mécanisme de sanctions dans la politique européenne de financements cible des personnes et des régions déjà en difficultés» estime l'eurodéputée allemande Cornelia Ernst. «Au lieu de sanctions, ce dont nous avons besoin c'est d'un programme européen d'investissements, tel que le Plan Marshall, destiné surtout au sud de l'Europe afin de combattre le chômage des jeunes et la pauvreté. Nous appelons les peuples européens à rejoindre notre campagne et à mettre la pression sur les gouvernements».

Intervention de Patrick Le Hyaric - Producteurs de lait européens : empêcher le carnage

Je vous invite à lire l'intervention de mon collègue Patrick Le Hyaric du jeudi 14 juin lors du débat au Parlement européen sur la situation des producteurs de lait à la demande de la Commission européenne. Le Commissaire à l'agriculture était absent. C'est John Dalli, Commissaire européen à la santé et à la politique des consommateurs, qui représentait la Commission, sans conviction.

Voici son intervention durant ce débat :

Monsieur le Commissaire,

Je suis très etonné que la Commission puisse considérer que cela va mieux pour les producteurs de lait. Certes les prix du lait ont un peu augmenté, mais les coûts de production ont progressé bien plus vite.

Et la fin des quotas plongera nos agriculteurs dans une concurence dont les plus petits et moyens ne se relèveront pas. La concentration de la production entre les mains des plus gros producteurs européens va encore s'accélérer.

Patrick Le Hyaric : COMPTE-RENDU DE SESSION DU PARLEMENT EUROPÉEN (10-13 septembre 2012)

Le Parlement européen s'est réuni en session plénière du 10 au 13 septembre à Strasbourg. Je n'ai malheureusement pas pu participer à toute la séance pour cause de préparatifs de la fête de l'Humanité.

Le Parlement européen soutient les propositions de mon collègue de la Gauche unitaire européenne pour un meilleur accueil des demandeurs d'asile

Mardi 11 septembre, les députés européens ont adopté à une large majorité (584 voix pour, 41 contre et 54 abstentions) le rapport de mon ami Kyriacos Triantaphyllides (GUE/NGL - Chypre) sur la réinstallation des réfugiés dans l'Union européenne.

Adoption de la déclaration écrite sur le renforcement du soutien aux campagnes de vaccination dans les pays en développement

Je tiens à féliciter les associations qui se sont mobilisées autour de cette déclaration écrite qui a été adoptée par le Parlement européen aujourd'hui. Leur mobilisation a porté ! Je vous invite à lire la déclaration écrite sur la poursuite et le renforcement du soutien aux campagnes de vaccination dans les pays en développement dont je suis coauteure, en espérant que ce signe du Parlement européen permette de faire avancer cette cause.

DÉCLARATION ÉCRITE
déposée conformément à l'article 123 du règlement
sur la poursuite et le renforcement du soutien aux campagnes de vaccination dans les pays en développement
Mary Honeyball, Véronique De Keyser, Seán Kelly, Bill Newton Dunn, Marie-Christine Vergiat
Échéance: 10.5.2012
 
0004/2012
Déclaration écrite sur la poursuite et le renforcement du soutien aux campagnes de vaccination dans les pays en développement
Le Parlement européen,
– vu l'article 123 de son règlement,

Retour sur les élections présidentielles

Je vous fais partager mon intervention sur les élections en France lors de la réunion du groupe GUE-NGL du 16 mai 2012 :

C'est un grand "ouf" de soulagement à gauche après l'élection de François Hollande et surtout la défaite de Nicolas Sarkozy tant ce dernier avait défiguré la France, mis à mal les acquis sociaux historiques des travailleurs, cassé les services publics et notamment ceux de l'Education nationale.

La campagne du second tour à été particulièrement nauséabonde : Nicolas Sarkozy a littéralement racolé les voix du Front national, fait de la question du contrôle des frontières une de ses priorité, jetant en pâture les immigrés, annonçant qu'il allait réduire leurs flux de moitié alors qu'il a fait voter plus de onze lois sur ce sujet au cours des dix dernières années d'abord en tant que ministre de l'Intérieur, puis comme Président de la République.

Vote : Piraterie Maritime

J'ai voté contre la proposition de résolution commune sur la piraterie maritime estimant que celle-ci ne tient pas compte des éléments socio-économiques qui permettent d'expliquer cet état de fait et l'action internationale mise en place n'est pas la bonne réponse. Une intervention militaire n'est pas une solution, les fonds européens de développement ne doivent donc pas être utilisés à cette fin. Dans ce raisonnement, l'opération EUNAVFOR Atlanta doit être considérée comme un échec.

J'affirme que l'amélioration de la situation passe par une amélioration des conditions de vie de la population tenue dans un étau entre la guerre civile et les désastres écologiques et économiques. Les intérêts économiques européens ne doivent pas être ceux qui dominent la prise de décision. La piraterie est le résultat de la pauvreté et de l'absence de politiques de coopération dignes de ce nom pour y remédier. C'est donc d'un revirement complet des politiques internationales des pays riches dont les pays du sud ont besoin.

Intervention de Patrick Le Hyaric : pour un forum de refondation de l'Eupe

Hier, mercredi 9 mai, nous avons eu un débat en session plénière au Parlement européen à Bruxelles. En cette Journée de l’Europe, anniversaire de la création de l’Union européenne, nous avons débattu sur l’avenir de l’Europe en présence de Martin Schulz, président du Parlement. Voici l'intervention de mon collègue et ami Patrick Le Hyaric durant ce débat.

Monsieur le Président,

Permettez-moi de vous remercier, M. Le Président, pour l’hommage fraternel que vous avez rendu à Miguel Portas.

Vous avez fait un bel éloge de l’Europe. Mais la réalité pour les peuples n’est pas celle-là. Si les politiques européennes ne sont pas profondément réorientées, de graves risques d’implosion de l’Union européenne existent, avec de graves conséquences pour les populations qui n’en peuvent plus de l’austérité, du chômage et de la précarité.

9 Mai, Quel avenir pour l'Europe?

09/05/2012 - Déclaration de Gabi Zimmer, Présidente du GUE/NGL - L'Europe va mal, les effets désastreux des politiques actuelles sont de plus en plus visibles et insoutenables pour les peuples européens. Chômage galopant, récession généralisée, l'austérité érigée comme moyen de gouverner.
Ce n'est pas l'Europe qui avait été imaginée il y a longtemps par ses pères fondateurs comme espace de liberté, de paix, de démocratie, des droits de l'homme et de l'Etat providence.

L'Europe est en crise, prisonnière d'une vision restreinte de sa vocation, privilégiant le marché et la finance au détriment des peuples. A la guérilla sauvage des banques qui ont spéculé sur la dette des Etats, l'Europe a choisi de sauver les banques et pas les Etats.

Victoire de la Gauche européenne: les politiques d'austérité contestées en France et en Grèce

Communiqué GUE-NGL 7/05/2012 - Gabi Zimmer, présidente du groupe GUE/NGL, s'exprime au sujet des élections en France et en Grèce:

«Les résultats des votes en France et en Grèce sont une victoire pour la Gauche en Europe! Nous saluons l'élection de François Hollande en tant que président de la France ainsi que l'énorme succès de la Gauche en Grèce». «Les politiques d'austérité de la Chancelière allemande et de son ministre, M. Schäuble, instaurées aux dépens des plus pauvres et des classes moyennes, ont été contestées par ces élections. Les citoyennes et citoyens refusent de supporter plus longtemps les conséquences des réductions massives des dépenses publiques dans les domaines des politiques sociales, d'éducation et de santé» a déclaré Gabi Zimmer.

«Les restrictions imposées par la Troïka n'ont servi que les intérêts des marchés financiers» a continué Gabi Zimmer. Sur le long terme, si on poursuit ces politiques, elles auront des conséquences dramatiques sur les vies de la majorité des citoyennes et citoyens européens. «L'avenir pour ces peuples serait synonyme d'allongement de la durée du travail et de baisse des salaires. Les syndicats sont confrontés à la remise en cause des lois et des droits des travailleurs pour lesquels ils se sont tant battus, les systèmes de sécurité subissent des privatisations et un démantèlement.

COMPTE-RENDU DE SESSION DU PARLEMENT EUROPÉEN (17-20 Avril 2012) par Patrick Le Hyaric

Comme à mon habitude je vous invite à lire le compte-rendu de session parlementaire fait par mon collègue et ami Patrick Le Hyaric.

Le 2 mai 2012 - 17h30

Avant d’en venir au résumé de cette session, je dois vous informer de la triste nouvelle du décès de l’un des députés, membre de notre groupe de la Gauche unitaire européenne, un ami : Miguel Portas.

Syndiquer le contenu
Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche