Et aussi...

Compte-rendu de session plénière par Patrick Le Hyaric

Le Parlement européen s’est réuni en session plénière à Strasbourg du 17 au 20 janvier, en voici les principaux éléments.
L’ordre du jour de cette session aurait pu être bien plus riche si le Parlement n’avait pas refusé de donner toute sa place à des événements aussi importants que la révolution en Tunisie ou le texte de loi qui vise à museler les médias en Hongrie. Mais les relations ambigües de l’UE avec ses voisins dans le premier cas et la volonté de ne pas froisser la Hongrie au début de sa présidence dans le second, ont eu raison de nos appels à de vrais débats de fond sur ces questions.

Tunisie-Libye : réactions et réserves timorées du Parlement européen alors que de vraies questions demeurent sur les relations qu’entretient l’UE avec ses voisins

Purge sociale européenne

Je tiens à vous faire partager cet édito de Patrick Le Hyaric, qui met en lumière le mépris du Conseil européen pour la démocratie. Le Conseil européen, composé des chefs d'Etats et de gouvernement, souhaite modifier le fameux traité de Lisbonne (soit disant intouchable), et ce afin d'y inclure la possibilité de punir les Etats membres fautifs quant au respect des politiques d'austérité en leur retirant le droit de vote.

Publié le 30 octobre 2010 par Patrick Le Hyaric

Combien de fois les promoteurs du traité de Lisbonne n’ont-ils pas expliqué, avec morgue et suffisance, que leur texte était si sacré qu’il était intouchable ? Intouchable ! Evidemment, s’il s’agissait d’y inclure le moindre progrès social ou démocratique. Or, voilà que subitement le Conseil des chefs d’Etat et de gouvernement, engage une procédure pour modifier ce traité, de telle sorte qu’il devienne encore plus un instrument d’application de sacrifices décuplés pour les peuples.

GUE-NGL : Les priorités pendant la session plénière d'octobre 2010 à Strasbourg

Les députés de la GUE-NGL vous font partager leurs opinions sur les sujets traités lors de la session du Parlement européen à Strasbourg. De nombreux sujets seront abordés cette semaine, dont, les nouvelles modalités du congé de maternité, l'établissement d'un revenu minimum européen, et le budget européen 2011. Je me suis exprimée sur la question des bases de données fichant les Roms, ce qui fera l'objet d'un débat mardi 19 octobre au Parlement européen.

ROMS : BASE DE DONNÉES

 

Quelques chiffres pour en savoir plus sur l'activité du Parlement européen

Pour en savoir plus sur la réalité du Parlement européen, je vous fait partager ces informations récemment publiées par le Parlement, à l'occasion du bilant sur la première année de mandat.

Quelques chiffres valent mieux qu'un long discours pour comprendre l'intensité du travail parlementaire.

Le Parlement européen est une machine essentielle de l'usine de production de législation communautaire. Directives et règlements européens sont issus du travail conjoint du Parlement et du Conseil de l'Union européenne (représentant les Etats membres). La Commission européenne fournit la matière première, à savoir les projets de loi. Démonstration, en chiffres, de l'intensité de l'activité parlementaire.

Conseil européen : le talon de fer plutôt que l’action en faveur des peuples

Je souhaite vous faire partager l'intervention de mon collègue Patrick Le Hyaric en séance plénière du Parlement européen mercredi 22 septembre 2010 sur les conclusions du Conseil européen : "Du Conseil européen, les grands médias n’auront mis en évidence que la sinistre polémique nourrie par le président français contre la Commission, pour défendre la chasse organisée en France contre une partie de la population européenne, les Roms. Au nom des valeurs universelles, celles des droits humains, le gouvernement Français, mais aussi d’autres, doit cesser immédiatement cette stigmatisation, ces odieuses expulsions.

Et de la même manière, le groupe de la Gauche unitaire européenne demande que la directive dite « Retour » de juin 2008, aussi baptisée directive de la « honte », tout comme l’accord de partenariat permettant le renvoi de réfugié Pakistanais soient abrogés.

Pharmacovigilance : une amélioration des droits des patients

Grâce aux mises à jour des lois de l'UE approuvé par le Parlement mercredi, les patients seront mieux informés de l'utilisation des médicaments, et pourront signaler les effets indésirables directement aux autorités nationales. L'UE et les États membres mettront en place des sites web de pharmacovigilance, et les médicaments qui nécessitent une surveillance particulière seront marqué par un symbole noir.

Malgré l'obligation de tests cliniques poussés et une autorisation de mise sur le marché (AMM), des médicaments ont des effets secondaires graves qui nécessitent bien souvent une hospitalisation, mais causent aussi de très nombreux décès dans l'UE.

Le Parlement européen vote pour un renforcement de la prévention des accidents aériens

Alors que le volume du trafic aérien est en constante augmentation, il est nécessaire d'améliorer les mesures de prévention des accidents. Une nouvelle législation européenne pour garantir l'indépendance des enquêtes sur les accidents aériens a été adopté par les députés européens à Strasbourg.

J'ai voté en faveur de ce rapport car il vise à améliorer l'indépendance et la transparence des enquêtes sur les incidents et accidents aériens.

Je me réjouis de l'adoption de ce texte qui devrait permettre d'accélérer la conduite des enquêtes et d'améliorer l'information des familles des victimes tout en garantissant la vie privée des personnes grâce à des dispositions bienvenues. Ce texte permet ainsi de répondre à des demandes des familles de victimes confrontées à des enquêtes qui les laissent souvent démunies.

Le désarroi de Didier, producteur de lait, et les négociateurs de l’ombre

Je m'associe à ce communiqué de Patrick Le Hyaric qui met en lumière la situation de détresse dans laquelle se trouve aujourd'hui les producteurs de lait.

Didier est sans doute le plus important producteur individuel de lait du département du Lot et Garonne. Il produit un million de litres par an. Un millions de litres !  Il aurait sûrement été considéré comme un « gros » producteur il n’y a pas si longtemps dans nos colonnes. Je l’avais rencontré il y a un an, au cœur de la crise du lait. Combatif, il avait participé au lancement de l’association des producteurs de lait, l’APPLI.

Explication de vote sur le rapport d'activités de la commission des pétitions 2009

J'ai voté en faveur de cette résolution du Parlement européen car il porte sur le rapport d'activités pour l'année 2009 de la commission des Pétitions du Parlement européen. Au travers de cette résolution, cette commission fait le point sur un des droits directs des citoyens européens pour faire valoir leurs points de vue au niveau des institutions européennes. C'est donc un instrument de démocratie et de citoyenneté.

Les principaux thèmes des pétitions concernent l'environnement, les droits fondamentaux, la justice et le marché intérieur et proviennent essentiellement d'Allemagne, d'Espagne, d'Italie et de Roumanie.

Nous nous mobilisons contre la campagne anti-communiste en Pologne

Le 8 juin dernier, une loi est entrée en vigueur en Pologne qui interdit l'usage des symboles communistes dans le pays. Avec certains de mes collègues européens, nous nous sommes mobilisés pour condamner cette criminalisation des idées et, en l'occurence - et non pas par hazard - du communisme, en Europe. Ci-après le texte que nous avons signé contre la campagne anti-communiste en Pologne.

Déclaration par les Membres du Parlement européen sur l'escalade de la campagne anti-communiste en Pologne

L'entrée en vigueur en Pologne de la loi qui interdit et pénalise les symboles communistes, en mettant sur un pied d'égalité tout symbole qui est «suspect de « connotation communiste » et de symboles nazis et de la propagande, est une mesure anti-démocratique.

Syndiquer le contenu
Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche