Et aussi...

Pour une réforme du fonctionnement de la commission des pétitions - explication de vote

Strasbourg, le 21/01/2016 : Cette résolution traite du rapport annuel sur les activités 2014 de la commission parlementaire recevant les pétitions de citoyens européens.

Cette résolution traite du rapport annuel sur les activités 2014 de la commission parlementaire recevant les pétitions de citoyens européens. Celles-ci portent sur un large éventail de domaines et notamment : environnement, droits fondamentaux, emploi, TTIP...). Avec le Médiateur européen et l'Initiative Citoyenne européenne, ce sont des outils de participation politique des citoyens.

Tirer les leçons des auditions de commissaires - explication de vote

Strasbourg, le 08/09/2015 : Après les élections européennes et avant leur nomination, les commissaires européens étaient venus se présenter devant les commissions parlementaires de leur champ de compétences. Un an après, le Parlement européen fait le bilan de cette procédure.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que cela n'a pas été probant : du conflit d'intérêt au chantage entre les groupes politiques, ces auditions ont été caricaturales. Pour ne citer qu'eux, la nomination d'Arias Cañete (PPE), en charge du portefeuille de l’Énergie et accusé d’avoir des intérêts personnels dans l’industrie pétrolière n'avait pu être empêchée : la droite européenne ayant menacé de s'en prendre à Pierre Moscovici (S&D) si son "champion" espagnol était menacé.

Interview accordée à radio MNE au sujet des élections en Grèce, de l'ingérence de la Commission européenne et des politiques d'austérité

L'interview, réalisée le 17 décembre 2014, est à écouter en cliquant ICI, à partir de 30:42.

Vote : abstention sur la motion de censure de la Commission européenne

Je me suis abstenue sur la motion de censure de la Commission européenne, présentée par l'extrême droite européenne et la droite extrême britannique.

La responsabilité de l'ancien ministre des Finances et ex-Premier ministre luxembourgeois devenu président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker dans la fraude fiscale institutionnalisée organisée sous le vocable d' "optimisation fiscale" et érigée en moteur économique de son pays ne fait aucun doute à mon sens.

Mon groupe de la Gauche unitaire européenne/Gauche verte nordique a donc organisé une action en plénière. Ni Juncker, ni Le Pen.

Explication de vote : élection de la Commission Juncker

Avec mes collègues de la GUE/NGL et 200 autres parlementaires européens, j'ai voté sans états d'âme contre la Commission proposée par Jean Claude Juncker.

La majorité du Parlement européen l'a approuvée par 423 voix pour, 209 contre et 67 abstention, bien moins que la Commission présidée par Manuel Barroso en 2004 et en 2009. Il ne s'agit pourtant que de la prolongation des mêmes dogmatismes, éloignés du message des citoyens lors des élections européennes. Cette nouvelle Commission n'est donc pas à la hauteur des défis notamment démocratiques et sociaux actuels.

Communiqué de presse "Election de la Commission Juncker : la majorité du Parlement européen ajoute la faute Politique et l'incurie au ridicule!"

Le Parlement européen a approuvé la nouvelle Commission européenne présidée par M. Juncker par 423 voix pour, 209 contre et 67 abstentions ; M. Juncker fait moins bien que les deux Commissions Barroso.

Election de la Commission Juncker : résolution alternative de la GUE-NGL

La Commission Juncker a été élue aujourd'hui par 423 voix pour, 209 contre et 67 abstention. Voici la résolution que mon groupe de la GUE-NGL a déposé à ce sujet :

Le Parlement européen,

–       vu l'élection à laquelle il a procédé le 15 juillet 2014 et qui a donné lieu à la désignation de Jean‑Claude Juncker en qualité de président élu de la Commission,

Mon interview à Euractiv : « Le Parlement européen s’est ridiculisé durant les auditions»

J'ai accordé une interview au journal en ligne EurActiv.fr sur la question des auditions des commissaires européens :

L’eurodéputée Front de gauche tire un premier bilan critique des auditions des futurs commissaires. Et craint que les nombreuses tractations entre les grands groupes du Parlement européen durant les examens de passage n’augurent un affaiblissement de l’institution.

Quel bilan tirez-vous des auditions des candidats au poste de commissaire ?

Une Gauche renforcée, prête à se battre pour construire des alternatives à l'échec des politiques des dirigeants de l'UE

Communiqué GUE-NGL 11/06/2014 - Après la constitution du nouveau groupe GUE/NGL pour la prochaine législature européenne, la présidente Gabi Zimmer a exprimé sa joie devant l'augmentation de la taille du groupe de près de 50%. Celui-ci atteint désormais 52 députés.

 «Nous sommes très heureux d'accueillir nos nouveaux membres de Podemos (Espagne), L'Altra Europa con Tsipras (Italie), les partis défenseurs des droits des animaux des Pays-Bas et de l'Allemagne, Bildu (coalition Los Pueblos Deciden, Pays Basque), et Luke 'Ming' Flanagan, membre indépendant de l'Irlande. Nous sommes impatients de travailler avec de nouvelles forces de gauche afin d'offrir aux pauvres, aux exclus, aux chômeurs, aux jeunes, aux mouvements sociaux et aux travailleurs une voix forte au sein du Parlement européen.

Ma lettre d'information

Découvrez certaines de mes interventions clés au Parlement européen et des informations sur mon activité dans mon bilan de mandat, a télécharger ci-dessous.

Syndiquer le contenu
Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche