Culture & éducation

Vote : Pour une stratégie pour la liberté numérique dans la politique étrangère de l'Union

12/12/2012 - J'ai voté en faveur de ce rapport qui souligne l'importance des libertés numériques. Ces libertés  étroitement liées à l'évolution des nouvelles technologies, doivent être promues et défendues de la même façon que l'ensemble des libertés fondamentales et bénéficier d'une protection maximale non seulement au sein de l'Union mais aussi dans les pays tiers où l'on sait que le contrôle de l'internet est souvent est des plus puissants moyens de répression mais aussi de lutte contre les régimes qui répriment les libertés. il suffit de se rappeler quelle a été leur importance au moment de ce qu'il est convenu d'appeler les "printemps arabes"

L'UE devrait donc être particulièrement vigilantes sur ces questions dans le cadre notamment  des accords de partenariat y compris des accords commerciaux qu'elle conclut  y compris quand ceux-ci touchent certains aspects des droits d'auteur.

Programme "YES Europe": la mobilité ne doit pas être à crédit !

28/11/2012 - Communiqué de presse de Marie-Christine Vergiat (eurodéputée Front de Gauche), Inês Zuber (eurodéputée du Parti Communiste Portuguais) et Lothar Bisky (eurodéputé Die Linke)

La commission "Culture et éducation" a adopté hier son rapport sur la proposition de la Commission européenne sur le nouveau programme sur l'éducation, la jeunesse et le sport "Erasmus pour tous" rebaptisé pour l'occasion "YES Europe", pour la période 2014 - 2020. Les députés de la GUE/NGL se sont abstenus. Les parlementaires ont profondément remanié l'architecture de la proposition de la Commission sur la forme mais sans la modifier réellement sur le fond. Au moment où les chefs d'Etats et de gouvernements s'étripent sur les budgets à venir de l'UE, il est important que le Parlement rappelle l'importance que revêtent certaines questions pour les citoyens. Tel est le cas des crédits consacrés à l'éducation, à la jeunesse et aux sports. Mais la GUE/NGL refuse de voir dans ce budget intégré un mécanisme par lequel l'UE apporterait sa garantie en faveur des prêts étudiants.

Ce nouveau mécanisme est l'objet de l'opposition de nombreux représentants de la communauté universitaire et notamment des étudiants, ainsi que nombre d'Etats membres pour qui la gratuité de l'éducation est encore une valeur.

Dans le contexte de la crise économique et sociale actuelle, l'UE envoie un très mauvais signal qui va accélérer le surendettement qui touche déjà nombre d'étudiants, en particulier dans les pays qui sont soumis à l'intervention de la Troïka (l'Union européenne, la BCE et le FMI).

Programme "Europe pour les citoyens": contre l'instrumentalisation de l'histoire à des fins politiques !

Communiqué de presse de Marie-Christine Vergiat - Députée européenne Front de Gauche - Membre de la commission Culture et éducation - 26 novembre 2012

Ce matin était voté en commission Culture et Education (CULT) le programme "Europe pour les citoyens" pour la période (2014-2020). Par le passé, celui-ci a permis de financer nombre de travaux d'ONG, mais aussi des jumelages entre différentes villes européennes... Le Conseil, soutenu par la majorité des députés CULT, a profondément transformé la proposition initiale de la Commission. Désormais, 25% de ce programme (contre 4% auparavant) seront consacrés à la "mémoire de l'histoire européenne", terme ambigu, qui va au delà du nécessaire "devoir de mémoire" à l'égard des victimes des régimes totalitaires.

Nous ne pouvons accepter que soit transmis aux nouvelles générations le mensonge historique qui consiste à assimiler communistes et nazis en oubliant les dictatures fascistes qui furent à l'œuvre au sud de l'Europe (Italie, Espagne, Portugal, Grèce) ou le passé colonial de certains pays membres.

Questions/réponses sur l'Année européenne des citoyens 2013

Je vous invite à lire cet entretien réalisé par le Bureau d'information du Parlement européen.

2013 sera l'année du vingtième anniversaire de l'instauration de la citoyenneté européenne. Dans ce cadre, le Parlement européen avait proposé dès 2010 de proclamer l'année 2013 comme "Année européenne de la citoyenneté". Cette idée a été reprise par la Commission européenne dans une proposition de décision soumise au Parlement européen et au Conseil en août 2011 et qui vient d’être adopté au Parlement européen le 24 octobre dernier.

Marie-Christine Vergiat (GUE/NGL, FR), rapporteure pour avis à la commission de la culture et de l'éducation et rapporteur fictif en commission Libertés civiles, nous explique quelles modifications le Parlement européen a apporté au texte de la Commission.

1) La Commission européenne propose une "Année européenne des citoyens" alors que vous auriez préféré une "Année européenne de la citoyenneté". Quelles différences souhaitez-vous affirmer entre ces deux "appellations" ?

Erasmus : encore une victime des restrictions budgétaires?

Communiqué de  presse Jacky Hénin et Marie-Christine Vergiat, députés Front de Gauche au Parlement européen - 25/10/2012

Après 25 ans d'échanges universitaires, le programme Erasmus, toujours au dessus des attentes budgétaires depuis sa naissance en 1987, est menacé de cessation de paiement: les étudiants qui partiront au deuxième semestre de l'année universitaire 2012 - 2013 risquent de ne pas recevoir leurs bourses.

Les gouvernements européens ont opéré des coupes budgétaires importantes dans le budget 2012 de l'Union européenne, malgré les recommandations de la Commission et du Parlement européen. Alors que certaines lignes budgétaires pourraient être réduites sans conséquence pour les populations (on pense notamment à Frontex et son lot d'atteintes aux droits de l'Homme...), ce sont les programmes les plus utiles qui sont aujourd'hui menacés.

Le Conseil doit répondre aux  nécessités  budgétaires d'Erasmus, insistant sur l'augmentation des crédits de paiement et respecter ainsi les engagements en crédits pris par les Etats membres dans le cadre multi-annuel financier qui arrive en terme en 2013.

Mais, le rôle du Parlement européen ne s'arrête pas là: le programme Erasmus pour la période 2014-2020 se verra transformé car la Commission veut mettre en place un  programme de prêts bancaires. Ainsi, les étudiants seraient condamnés à s'endetter avant même de rentrer dans la vie active.

VIDEO : le programme Erasmus en danger

Mon message sur Erasmus, le programme européen qui favorise les échanges d'étudiants sur tout le territoire de l'Union et qui est aujourd'hui menacé du fait des carences des Etats membres.

Programme Erasmus : est-il vraiment en danger?

Je vous livre cette note intéressante, préparée par la Commission européenne, afin de mieux comprendre le fonctionnement du programme d'échanges universitaires Erasmus et des conséquences des restrictions budgétaires sur le budget eruopéen, opérées par nombre important d'Etats membres, notamment au cours de l'année 2012.

Questions fréquemment posées sur le programme Erasmus et son budget

Mon intervention sur l'Année européenne des citoyens 2013

22/10/2012 - Je voudrais tout particulièrement remercier notre rapporteure, mais aussi nos rapporteurs fictifs notamment en LIBE et en CULT [puisque je suis rapporteure pour avis dans cette commission].

J'ai envie de dire : Que de chemin parcouru ! Car, pour le moins, les discussions avec le Conseil, sous présidence danoise, avaient mal commencé.

Il faut dire que la proposition initiale était inacceptable pour le Parlement. 

Nous ne pouvions admettre une Année européenne des citoyens dans laquelle nous n'aurions pas parlé de citoyenneté, de la façon dont les citoyens peuvent être mieux associés au fonctionnement de nos institutions, à la définition des politiques de l'Union, qui leur donne toute leur place, et nous avons encore du travail.

Mon intervention sur les utilisations autorisées des œuvres orphelines

13/09/2012 - Madame la Présidente, il a failli m'arriver la même chose qu'à notre collègue parce que je n'avais pas vu l'interversion de l'ordre du jour et que j'étais en réunion à l'autre bout de la maison. Donc excusez-moi, je suis un peu essoufflée et en plus j'ai horreur d'intervenir alors que je n'ai pas écouté ce qui s'est dit. Je vous prie notamment, Monsieur le Commissaire, de bien vouloir m'en excuser. La numérisation des œuvres culturelles constitue un formidable enjeu, celui de l'accès du plus grand nombre à notre patrimoine. Mais elle doit se faire dans le strict respect des droits d'auteur, et donc en garantissant la rémunération de ceux-ci. C'est la conciliation de ces enjeux qui est au cœur de notre débat.

Il est, en effet, assez dramatique que les citoyens européens n'aient pas accès à une partie de ce patrimoine culturel parce qu'on ne connaît pas ou plus les auteurs. La numération des œuvres doit donc se faire dans le strict respect des missions d'intérêt général des organismes publics concernés. Or, en cette période de pénurie budgétaire, excusez-moi, mais il me semble que l'ombre de "Google" planer un peu sur nos travaux.

Vote : Pour la résolution sur la distribution en ligne d'œuvres audiovisuelles dans l'Union européenne

11/09/2012 - L'internet a évolué plus rapidement que le droit européen. Ainsi, il faut aujourd'hui garantir une sécurité juridique dans l'espace numérique européen en ligne et veiller à éviter les situations d'inégalité de traitement entre les services en ligne et hors ligne. Le principe de neutralité de l'internet, qui permet la diffusion d'offres au plus grand nombre, mettant ainsi en avant la pluralité des médias et la diversité culturelle, est réaffirmé dans cette résolution.

De plus, cette résolution rejette le principe de licence paneuropéenne, qui aurait été une véritable porte ouverte à la monopolisation du marché des œuvres audiovisuelles par quelques gros acteurs au détriment de nombreuses PME qui sont le vrai cœur de l'industrie cinématographique et audiovisuelle aujourd'hui.
 
J'ai donc voté pour cette résolution qui s'attache à garantir un accès à tous de contenus internet variés tout en protégeant les petits acteurs d'une industrie européenne majeure.

Syndiquer le contenu
Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche