International

Meurtre de Jamal Khashoggi : Oui à une enquête de l'ONU ! Oui à un embargo sur la vente d'armes !

Je suis intervenue le 23 octobre en session plénière au sujet du meurtre de Jamal Khashoggi au consulat d'Arabie Saoudite à Istanbul. Il est temps d'ouvrir les yeux sur ce qu'il se passe et de prendre enfin les mesures appropriées, tant pour élucider les circonstances de sa mort que pour condamner la guerre menée au Yémen par l'Arabie Saoudite et en demandant l'arrêt des ventes d'armes à ce pays.

Mon intervention est accessible sur Youtube.

"Marie-Christine Vergiat (GUE/NGL). – Monsieur le Président, l’assassinat ignoble du journaliste Jamal Khashoggi devrait enfin permettre que l’on cesse de fermer les yeux sur la barbarie du régime de Riyad.

Quand on vous écoute Madame Mogherini, on a des doutes. Ne soyons pas dupes des intentions de la Turquie qui, soudain, devient défenseur de la liberté d’expression.

Il a fallu trois semaines pour que le régime saoudien avoue que le journaliste était bien mort dans les locaux de son ambassade – passons sur les différentes versions, évolutions et informations.

Guerre au Yémen : Le Parlement demande l'arrêt de la vente d'armes des États membres à l’Arabie Saoudite et aux Émirats arabes unis

Explication de vote sur la résolution adoptée par le Parlement européen le 4 octobre sur la situation au Yémen

Le Parlement européen a adopté une résolution attendue sur la situation au Yémen.

Selon l’ONU, le Yémen connaît « la plus grande catastrophe humanitaire du monde ». Le nombre de victimes officiel reste extrêmement flou et gelé à 10,000 depuis 2016.

L’ONU compte en réalité plus de 50,000 victimes mortes sous les bombes, de famine ou de maladie.

Pendant que l’Arabie Saoudite impose un blocus de l’aide humanitaire, les Yéménites manquent de tout : 22,2 millions de personnes ont besoin d’assistance humanitaire dont 11,3 millions d’aide d’urgence.

Budget : Oui pour stopper les versements à la Turquie, Non pour réaffecter cet argent au fonds fiduciaire pour l'Afrique

Explication de vote sur le rapport du Parlement européen adopté le 2 octobre 2018 sur le budget et l'annulation de la réserve liée à l’aide en faveur de la Turquie provenant de l’instrument d’aide de préadhésion (IAP II) et le renforcement de l’instrument européen de voisinage et de l’aide humanitaire pour d'autres mesures urgentes

Ce projet de budget rectificatif propose de réduire les fonds européens versés à la Turquie dans le cadre notamment du mécanisme de pré-adhésion de la Turquie à l'Union européenne.

Cette initiative pourrait être salutaire si elle n'était pas pour le moins anecdotique ne concernant que 70 millions de crédits d’engagement et 35 millions de crédits de paiement à comparer notamment aux 6 milliards versés à la Turquie dans le cadre de l'"accord" sur les migrations : une goutte d’eau.

Non à la démolition de Khan el-Ahmar et d’autres villages bédouins

Explication de vote suite à la résolution du Parlement européen du 13 septembre 2018 sur le risque de démolition par les autorités israéliennes de Khan el-Ahmar et d’autres villages bédouins.

Le Parlement européen a adopté le 13 septembre 2018 une résolution sur le risque de démolition par les autorités israéliennes de Khan el-Ahmar et d’autres villages bédouins.

Khan el-Ahmar est stratégiquement situé à l’entrée de Jérusalem, entre deux colonies israéliennes. La jonction entre ces colonies constituerait une nouvelle entrave à l’accès des Palestiniens à Jérusalem.

Libéralisation des visas pour le Kosovo : Il est temps de traiter les citoyens kosovars à égalité avec leurs voisins des Balkans

Explication de vote sur le rapport adopté par le Parlement européen le 13 septembre 2018 sur la liste des pays tiers dont les ressortissants sont soumis à l'obligation de visa pour franchir les frontières extérieures et de ceux dont les ressortissants sont exemptés de cette obligation (Kosovo*)

Le Kosovo restait le seul État des Balkans qui ne bénéficiait pas encore de la libéralisation des visas avec l'Union européenne et ce alors que les négociations en ce sens ont débuté en janvier 2012.

Le principal obstacle à cette libéralisation résidait surtout dans la non-reconnaissance de cet État par certains États membres ainsi que la conclusion d’un accord de délimitation de sa frontière avec le Monténégro ce qui a été fait en mars dernier.

Cambodge : N'oublions pas les syndicalistes et ceux qui luttent contre l’accaparement des terres !

Je suis intervenue en session plénière le 13 septembre 2018 au sujet du Cambodge pour dénoncer d'une part la régression des libertés et d'autre part l'accaparement des terres dans ce pays.

Marie-Christine Vergiat, auteur. – Monsieur le Président, les élections législatives de juillet dernier ont, comme nous le craignions, vu le parti majoritaire remporter l’ensemble des sièges. C’est dire l’état de la régression des libertés dans ce pays, sa transformation de fait en un système de parti unique, la suppression de la liberté de la presse, l’emprisonnement des opposants politiques et la dissolution du principal parti d’opposition.

Libye : Evacuez les 8.000 migrants actuellement piégés à Tripoli !

Je suis intervenue le 11 septembre 2018 en session plénière au sujet des migrants piégés à Tripoli en Libye dans des centres de détention aux mains des milices.

Nous demandons l'évacuation de ces migrants, l'ouverture de couloirs humanitaires et l'arrêt du soutien aux garde-côtes libyens.

Marie-Christine Vergiat, au nom du groupe GUE/NGL. – Monsieur le Président, les débats sur la Libye sont toujours un peu surréalistes.

Les eurodéputés demandent une action urgente de l'UE sur la situation alarmante des réfugiés en Libye - GUE/NGL

Je vous invite grandement à lire le communiqué de presse de la GUE/NGL sur la situation des réfugiés pris au piège dans des centres de détention gérés par des milices à Tripoli en Libye.

Notre groupe s’efforce donc de mettre cette question à l’ordre du jour de la session plénière du Parlement européen la semaine prochaine dans le but de faire évacuer ces personnes de la Libye par le HCR et de mettre un terme à tout refoulement vers ce pays.

Quant à moi, j'ai déposé au nom de la GUE/NGL une question prioritaire à la Commission européenne pour demander l'évacuation des réfugiés piégés en Libye vers un endroit sûr en Europe et l'arrêt des financements européens aux gardes-côtes libyens qui dans les faits renvoient les réfugiés dans l'enfer libyen.

Le GUE / NGL appelle l'UE et les États membres à prendre des mesures urgentes pour évacuer les réfugiés et les migrants en Libye dans l'UE et suspendre leur soutien à la soi-disant garde côtière libyenne

  

Lettre au Président Rouhani pour demander la libération de Nasrin Sotoudeh en Iran

Nous sommes 60 députés européens à avoir signé la lettre adressée au Président Rouhani en Iran pour demander la libération de Nasrin Sotoudeh, lauréate du Prix Sakharov et militante des droits de l'Homme.

#FreeNasrin

Honorable Président Rouhani, 

Nous vous écrivons pour exprimer notre profonde inquiétude concernant le maintien en détention de la lauréate du Prix Sakharov, Nasrin Sotoudeh. Elle a été arrêtée en juin de cette année pour purger une peine de cinq ans de prison pour des accusations sans autorisation préalable, apparemment uniquement en raison de son travail en faveur des droits de l'Homme. 

Lettre adressée au Président Erdogan demandant notamment la libération d'Osman Kavala, d'Ahmet Sik et de Selehattin Demirtas

J'ai cosigné avec 34 autres députés européens une lettre adressée à Erdogan demandant l'amélioration de la protection des droits et libertés fondamentaux en Turquie. 

La lettre demande notamment la libération immédiate d'Osman Kavala et Selahattin Demirtas.

 

"Son Excellence Recep Tayyip Erdoğan,

Syndiquer le contenu
Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche