Economique & Social

  • warning: Creating default object from empty value in /var/www/vhosts/eurocitoyenne.fr/httpdocs/modules/taxonomy/taxonomy.pages.inc on line 33.
  • strict warning: Declaration of date_handler_field_multiple::pre_render() should be compatible with content_handler_field_multiple::pre_render($values) in /var/www/vhosts/eurocitoyenne.fr/httpdocs/sites/all/modules/contrib/date/date/date_handler_field_multiple.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter_term_node_tid_depth::operator_options() should be compatible with views_handler_filter_in_operator::operator_options($which = 'title') in /var/www/vhosts/eurocitoyenne.fr/httpdocs/sites/all/modules/contrib/views/modules/taxonomy/views_handler_filter_term_node_tid_depth.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_style_default::options() should be compatible with views_object::options() in /var/www/vhosts/eurocitoyenne.fr/httpdocs/sites/all/modules/contrib/views/plugins/views_plugin_style_default.inc on line 0.

Contre la libéralisation de tous les modes de transport - explication de vote

Strasbourg, le 09/09/2015 : Je regrette profondément qu'une très large majorité du Parlement européen ait voté pour ce rapport sur le livre blanc de la Commission sur les transports de 2011, prônant l'achèvement de la libéralisation de tous les modes de transport.

Ce rapport, même s'il comporte des aspects positifs en matière de réduction du CO2, se félicite de la mise en œuvre du livre blanc 2011 de la Commission dont les objectifs sont clairs : achèvement du réseau ferroviaire à grande vitesse assuré essentiellement par des entreprises ou consortiums privés, ce qui signifie libéralisation du transport ferroviaire de personnes mais aussi pose un problème d'accès aux transports ferroviaires en raison du prix du transport ferroviaire de personnes, libéralisation du fret ferroviaire même si le livre blanc appelait à une répartition du fret entre les di

Pour un soutien à l'économie sociale - explication de vote

Strasbourg, le 10/09/2015 : J'ai voté pour ce rapport qui met en avant le rôle de l’économie sociale comme solution de sortie de la crise économique.

Je regrette toutefois qu'il continue d'entretenir la confusion entre l'économie sociale et solidaire et le social business. Malgré la crise et la destruction d’emplois sans précédent, l’économie sociale et solidaire a prouvé sa résilience, bien supérieure à celle des autres types d’entreprises, et sa capacité de créer des nouveaux emplois dans un contexte économique défavorable.

Contre le TTIP - explication de vote

Le Parlement européen a réussi à voter sur le TTIP (TAFTA), le grand marché transatlantique qui veut mettre au pas les pays émergents.

Se berçant d'illusions sur l'ouverture des marchés publics aux Etats-Unis ou la possibilité d’une meilleure régulation des services financiers, cette résolution aligne même les contre-vérités quant au rôle purement technique du Conseil de coopération réglementaire, au maintien des règles phytosanitaires ou environnementales actuelles - alors que leur changement est déjà engagé - ou encore à la protection des secteurs de la culture et de l’audiovisuel, sans tenir

Négociations du budget européen 2016 - explication de vote

Ce texte définit le mandat du Parlement européen pour les négociations avec le Conseil et la Commission du budget 2016.

A ce stade des négociations, ce budget devrait s'élever à 153.5 milliards d'engagement (+2.4%) et 143.5 milliards de paiements (+1.6%). Quand on se rappelle la diminution du cadre financier pluriannuel, ces augmentations sont plutôt positives.

D’autant plus que le mandat donné est plus fort que les années précédentes. Le texte met en avant des priorités comme la qualité des emplois, le soutien aux programmes sociaux, à la solidarité, à la cohésion ou encore l’aide aux pays en difficulté.

Budget européen et plan Juncker - explication de vote

Le Fonds européen pour les investissements stratégiques (EFSI), dit "plan Juncker", est censé alimenter un programme de relance des investissements à hauteur de 315 milliards d’euros.

Ce plan est en réalité un miroir aux alouettes : sur 315 milliards annoncés, 5 seulement constituent de l'argent frais, le reste étant soit des garanties (16 milliards) soit un très hypothétique « effet de levier » - c’est-à-dire qu’un euro de crédit pourrait générer...15 fois la valeur de l’investissement !

Seul un très faible soutien à de nouveaux programmes de financement d'infrastructures à même de générer de l'emploi sera donc réellement apporté. 

Pour une lutte globale contre l'évasion fiscale - explication de vote

Ce rapport aborde les questions d'évasion et de fraude fiscale dans les pays tiers ainsi que les juridictions opaques du type paradis fiscaux. C'est une critique des régimes sans fiscalité qui attirent les capitaux qui auraient dû être taxés dans d'autres pays et génèrent un dumping fiscal féroce.

Et ce rapport contient une bonne analyse d'un système qui permet aux informations bancaires et financières de rester privées.

Contre le laissez-faire pour les marchés financiers - explication de vote

Cette résolution porte sur la construction du marché des capitaux au sein de l’Union Européenne. Tout un programme…

Le texte adopte sans surprise une approche néo-libérale. Alors que les politiques austéritaires plongent les pays de l’Union Européenne dans une récession qui impacte en priorité les catégories sociales les plus fragiles, on nous propose un texte qui ne fait que constater la crise et ne propose qu’une vague « moralisation » du capitalisme financier tout en appelant à le développer encore davantage et à le rendre toujours « plus attractif ». Toujours le même dogmatisme.

Pour l'amélioration des conditions de travail des gens de mer - explication de vote

Les directives de l’Union Européenne sur le droit du travail doivent s'appliquer à tous les secteurs d’activité, à toutes les catégories de travailleurs et quel que soit le pays dans l'Union. Ce rapport permet de remédier aux exclusions injustes qui frappaient jusqu'ici les gens de la mer quant à l’application de directives sur le droit du travail.

Certains pays, dont la France, avaient d'ailleurs choisi de ne pas appliquer ces exclusions injustifiées.

Contre la suppression des quotas laitiers - explication de vote

Le système de quotas laitiers a pris fin le 31 mars. Ce rapport du Parlement européen fait le point sur les possibles évolutions en la matière.

Dans la droite ligne des rapports précédents, on nous dit que puisque la demande mondiale "reste dynamique", que la production "pourrait augmenter" et que les prix sont en "légère hausse", alors le secteur va bien. Ce n'est pas vrai.

Contre l'imposition des PPP aux pays tiers - explication de vote

Ce rapport traite des partenariats publics-privés (PPP) et de leur promotion dans les relations avec les pays tiers. Le constat de départ, qui "juge regrettable que l'Union ait maintenu ses marchés publics très largement ouverts à la concurrence internationale", ne peut qu'être partagé.

Syndiquer le contenu
Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche