Economique & Social

Transport routier dans l'Union européenne

Explication de vote

Le secteur routier dans l’Union européenne représente 5 millions d’emplois directs et près de 2 % du PIB de l’Union. C’est donc un secteur économique important. Et il serait grand temps d'en faire un secteur "durable" y compris sur le plan social. Pour cela, il conviendrait effectivement de favoriser la construction d’un cadre européen protecteur pour les salariés du secteur et de renforcer les contrôles afin notamment de mettre un terme à la dégradation continue des conditions de travail et d’entraver le dumping social qui y sévit. Pourtant, il y a loin des discours aux actes.

Pour un statut européen de l'entreprise sociale

Bruxelles, 23 Mars 2017 - Intervention en Commission lors de l'audition "Un statut pour les entreprises sociales et solidaires"

Je salue le rapport du Professeur Fici présenté devant la Commission et relatif à un statut européen pour les entreprises sociales et solidaires.

A une forme juridique spécifique, je préfère donner un statut spécifique à ces entreprises, à savoir, un cadre européen général laissant une marge de manœuvre suffisante à l'échelon national, afin notamment, d'éviter d'entrer en conflit avec le principe de subsidiarité.

L’économie sociale au centre d’un agenda de progrès de l’Union européenne

Intervention au CESE dans le cadre des 60 ans du Traité de Rome - 07/03/2017

Il est inacceptable que l’Union européenne paie en lieu et place de Bosal SA.

Explication de vote

Ce rapport approuve le versement d'une contribution de 856 800 euros pour financer la réinsertion professionnelle de 250 travailleurs licenciés par Bosal SA et ses sous-traitants de Sagunto (Communauté valencienne- Espagne).

Rapport annuel 2015 de la BCE: tout contre l’inflation, rien pour l’emploi (encore une fois)

Explication de vote sur le Rapport sur le rapport annuel 2015 de la Banque centrale européenne - Rapporteur : Ramon TREMOSA i BALCELLS 

Le rapport sur les activités de la Banque centrale européenne en 2015 - adopté par 16 voix de majorité -  contient apparemment quelques réformes intéressantes du point de vue social et critique à juste titre la tendance de la BCE à s’aligner sur la position allemande malgré des conséquences désastreuses.

Mise en oeuvre des propositions du Comité de Bâle: le Parlement n’est pas à la hauteur

Explication de vote sur la résolution suite à question orale  sur la finalisation de Bâle III- Rapporteur : Roberto Gualtieri

Les modèles de calcul des risques bancaires ont été la cause majeure de la crise financière car ils étaient régulièrement utilisés pour cacher les risques importants dans les bilans des banques.

Faciliter la lutte contre le blanchiment de capitaux à des fins fiscales

Explication de vote sur le Rapport sur la proposition de directive du Conseil modifiant la directive 2011/16/UE en ce qui concerne l’accès des autorités fiscales aux informations relatives à la lutte contre le blanchiment de capitaux - Rapporteur: Emmanuel Maurel

Peser dans les négociations sur le budget de l'UE pour que le Conseil cesse de dénaturer les politiques européennes

Explication de vote sur le Rapport relatif à la position du Conseil sur le projet de budget général de l’Union européenne pour l’exercice 2017 (11900/2016 – C8-0373/2016 – 2016/2047(BUD))

 

L'examen du budget est un moment important pour juger les politiques européennes. Celui de 2017 n'échappe pas à la règle d'autant qu'il est l'occasion de rappeler la promesse du Conseil de réviser le cadre financier pluriannuel et revoir les financements à la hauteur des défis auxquels l’Union doit faire face. Je me félicite que le Parlement européen mette parmi celles-ci l’accueil des réfugiés et leur intégration et le défi écologique.

Mise en oeuvre du Semestre européen en 2016: un texte incohérent de plus

Explication de vote sur le Rapport sur le Semestre européen pour la coordination des politiques économiques: mise en œuvre des priorités pour 2016 (2016/2101(INI))

Ce rapport fait un certain nombre de constats que je partage: la nécessité d’accroître la demande intérieure sur les marchés européens, l’urgence à relever le défi posé par le chômage structurel et notamment le chômage des jeunes, le besoin d’une meilleure utilisation des fonds européens pour corriger dans une plus grande mesure les déséquilibres macroéconomiques, l’exigence d’investissements à long terme dans l’éducation, l’innovation et la recherche et le développement.

Syndiquer le contenu
Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche