Economique & Social

Pour l'étiquetage obligatoire des aliments - explication de vote

Strasbourg, le 12/05/2016 : Cette résolution traite de l'étiquetage du pays d'origine de certaines denrées alimentaires comme le lait ou la viande présents dans les aliments transformés.

Cette résolution traite de l'étiquetage du pays d'origine de certaines denrées alimentaires comme le lait ou la viande présents dans les aliments transformés. Le but affiché est ainsi de garantir la transparence de la chaîne alimentaire et de restaurer la confiance des consommateurs, ébranlée après plusieurs scandales et notamment celui de la fraude à la viande de cheval en 2013.

Mise en oeuvre de la politique de cohésion - explication de vote

Strasbourg, le 11/05/2016 : Avec un budget de 350 milliards pour la période 2014-2020, la politique de cohésion est une des principales politiques de l'Union en termes budgétaires.

Avec un budget de 350 milliards pour la période 2014-2020, la politique de cohésion est une des principales politiques de l'Union en termes budgétaires. En théorie, la politique de cohésion est censée réduire les disparités économiques, sociales et territoriales entre les régions et compléter les autres politiques européennes dans le domaine de l’éducation, de l’emploi, de l’énergie, de l’environnement, de la recherche et de l’innovation.

Contre le 4e paquet ferroviaire - explication de vote

Bruxelles, le 28/04/2016 : Ce rapport fait partie d'un ensemble de trois textes constituant le soi-disant volet "technique" du 4ème "paquet ferroviaire", avant le vote imminent de son volet politique dit "commercial" à priori en juin.

Ce rapport fait partie d'un ensemble de trois textes constituant le soi-disant volet "technique" du 4ème "paquet ferroviaire", avant le vote imminent de son volet politique dit "commercial" à priori en juin.

Pour la protection des droits des employé-e-s de maison - explication de vote

Bruxelles, le 28/04/2016 : Ce rapport, rédigé par ma collègue et amie Konstantina Kuneva, députée de Syriza, porte sur la situation des femmes employées de maison, auxiliaires de vie et gardes d'enfants dans l'UE. Elle connait ce secteur où elle a longtemps été syndicaliste et l'a payé fort cher puisqu'elle a été victime d'une agression.

Ce rapport, rédigé par ma collègue et amie Konstantina Kuneva, députée de Syriza, porte sur la situation des femmes employées de maison, auxiliaires de vie et gardes d'enfants dans l'UE. Elle connait ce secteur où elle a longtemps été syndicaliste et l'a payé fort cher puisqu'elle a été victime d'une agression.

Consultation du CESE sur la création d'un pilier européen des droits sociaux - Explication de vote

Bruxelles, le 28 avril 2016: Le Parlement a été appellé à voter pour que le Le Comité économique et social européen soit consulté sur la création d'un pilier européen des droits sociaux

Le Comité économique et social européen (CESE) est l'institution européenne représentant les milieux socio-économiques européens. Ses membres sont nommés par les États Membres. il n'a malheureusement qu'un rôle consultatif.
 

Pour une approche globale de lutte contre la pauvreté- explication de vote

Entre 2008 et 2013, le nombre de personnes menacées de pauvreté ou d'exclusion sociale dans l'Union européenne est passé de 117 millions à 122,6 millions, soit 16,7% de la population. Cette évolution va à l'encontre de l'objectif défini dans la stratégie Europe 2020 visant à réduire d'au moins 20 millions le nombre de personnes touchées ou menacées par la pauvreté d'ici 2020.

Contre un taux élevé de TVA - explication de vote

Strasbourg, le 12 avril 2016 : Ce rapport traite du seuil minimal en-dessous duquel le taux normal de TVA ne peut être fixé par les Etats-membres.

Ce rapport traite du seuil minimal en-dessous duquel le taux normal de TVA ne peut être fixé par les Etats-membres.

Pour rappel, la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) est un impôt sur la consommation. La quasi-totalité des produits que nous achetons est soumis à la TVA : nourriture, habillement, énergie, ameublement... Cet indirect est injuste et pèse lourd dans le budget des ménages les plus modestes qui consacre la totalité de leurs revenus à la consommation. En France, il représentait en 2015 plus de la moitié des recettes fiscales de l’État (51,1%).

Contre une mesure faussée des indices de prix à la consommation - explication de vote

Strasbourg, le 10/3/16 : Ce rapport porte sur les indices des prix à la consommation. La Commission propose d’établir un cadre juridique uniforme pour le développement, et la diffusion des données sur des indices des prix (IPCH) à la consommation et en matière de logement.

Ce rapport porte sur les indices des prix à la consommation. La Commission propose d’établir un cadre juridique uniforme pour le développement, et la diffusion des données sur des indices des prix (IPCH) à la consommation et en matière de logement.

Pour des services portuaires préservés - explication de vote

Strasbourg, le 8/3/16 : Ce rapport porte sur la proposition de règlement du Parlement européen et du Conseil établissant un cadre pour l'accès au marché des services portuaires et la transparence financière des ports.

Position du Parlement sur le budget communautaire 2017 - explication de vote

Strasbourg, le 9/3/16 : Ce rapport annuel du Parlement européen donne les lignes directrices pour le budget 2017 et vise à établir une position préliminaire pour influencer la Commission qui élabore le projet de budget pour l'année à venir.

Ce rapport annuel du Parlement européen donne les lignes directrices pour le budget 2017 et vise à établir une position préliminaire pour influencer la Commission qui élabore le projet de budget pour l'année à venir.

Syndiquer le contenu
Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche