Economique & Social

Pour l'intégration une perspective de genre dans toutes les politiques de l'UE - explication de vote

Strasbourg, le 8/3/2016: Ce rapport fait partie d'un des deux rapports votés symboliquement à l'occasion du 8 mars, journée internationale du droit des femmes.

Ce rapport fait partie d'un des deux rapports votés symboliquement à l'occasion du 8 mars, journée internationale du droit des femmes. Même si l'égalité entre les femmes et les hommes est reconnue par l'UE comme un droit fondamental, il reste beaucoup à faire même au Parlement européen pour vraiment garantir ce droit. Le rapport souligne le besoin d'intégrer une perspective de genre dans toutes les politiques, tout en mettant aussi en œuvre des "outils genre" et des mesures spécifiques pour supprimer, empêcher ou compenser les inégalités de genre.

Contre la reconduction des accords tabac - explication de vote

Strasbourg, le 9/3/2016 : Cette résolution traite de l'encadrement du commerce du tabac.

Cette résolution traite de l'encadrement du commerce du tabac.

La contrebande en ce domaine ferait perdre jusqu'à 10 milliards d'euros aux Etats-membres en impôts impayés, souvent au profit du financement d'activités criminelles.

Plusieurs accords de coopération imposent aujourd'hui à l'industrie du tabac la mise en place de contrôles et de suivi des produits et la limitation des ventes en fonction de la demande.

Pour un encadrement plus strict du lobbying - explication de vote

Strasbourg, le 8/3/2016 : Ce rapport dresse un bilan annuel de lutte contre la fraude à l'échelle de l'Union européenne pour 2014. 

Ce rapport dresse un bilan annuel de lutte contre la fraude à l'échelle de l'Union européenne pour 2014. 

Fraude à la TVA, versements irréguliers au titre de la PAC, marchés publics abusifs, contrebande et contrefaçons... Le coût de ces irrégularités et fraudes est évalué à 120 milliards d'euros par an, en augmentation de 36 % par rapport à 2013.

Les fonds publics européens ne doivent pas se substituer aux responsabilités incombant aux grandes entreprises.

Bruxelles, 25 février 2016: Le Parlement européen a adopté à une large majorité le rapport de Tomáš Zdechovský demandant la mobilisation du Fonds européen d’ajustement à la mondialisation à hauteur de 1 million d’euros pour 412 travailleurs licenciés dans des usines détenues par Saint-Gobain Glass.

 

Le Parlement européen a adopté à une large majorité le rapport de Tomáš Zdechovský demandant la mobilisation du Fonds européen d’ajustement à la mondialisation à hauteur de 1 million d’euros pour 412 travailleurs licenciés dans des usines détenues par Saint-Gobain Glass.

Saint-Gobain Glass n’en est pas à son coup d’essai en matière d’obtention du Fonds européen d’ajustement à la mondialisation puisque ses travailleurs licenciés en ont déjà bénéficié en 2015.

Cela fait suite à un plan de licenciement de 4 000 travailleurs en France en 2008.

Mon vote en faveur de la modernisation de la base d données européenne relative à l'emploi.

Bruxelles, le 25 février 2016: Depuis 1993, l'UE s'est dotée, dans le cadre d'un réseau de coopération entre la Commission européenne, les services publics de l'emploi des Etats Membres de l'UE et les partenaires (agences de l'emploi, syndicats, associations d'employeurs) d'une base de données européenne relative à l'emploi.

Cette base de données devait permettre la mise en  commun d'offres d'emploi et de CV  et offrir des possibilités de concordance supplémentaires entre les postes vacants et les personnes sans emploi.

Cette base de données est rapidement devenue obsolète et de nombreuses lacunes ont été constatées.

Ce règlement prétend moderniser ce système.

Mon vote pour une Banque Centrale Européenne au service des populations, de l'intérêt général et non de la finance

Bruxelles, le 25 février 2016: Ce rapport d'initiative parlementaire fait comme chaque année une évaluation du fonctionnement de la Banque Centrale Européenne (BCE). Portant sur l'année 2014, il a fait l'objet de plus de polémiques que les rapports précédents au Parlement Européen.

Dans un premier temps, le rapport critiquait le rôle négatif joué par la BCE en Grèce et dans d'autres pays soumis aux politiques d'austérité.

Malheureusement, dans la version finale du rapport, ces points ont été enlevés et la critique se limite à demander une évaluation approfondie du mode de fonctionnement de la "Troïka" et de la participation de la BCE à cette "Troïka".

Pour le reste, le rapport dans sa globalité soutient ouvertement la politique monétaire menée par la BCE.

Vote sur le semestre européen

Bruxelles, le 25 février 2016: Sous couvert de coordination européenne des politiques économiques et budgétaires, le semestre européen, mis en place après la crise financière de 2008, doit, nous dit-on, permettre de surveiller la mise en œuvre des réformes dites structurelles et la réduction des déficits budgétaires, on sait ce que cela veut dire.

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que les conséquences dramatiques des politiques d'austérité déployées sur le continent européen, sont une nouvelle fois largement occultées par ce rapport annuel du Parlement sur le semestre européen.

Pour la lutte contre le travail non déclaré - explication de vote

Strasbourg, le 02/02/2016 : A la suite de l'adoption en janvier 2014 d'une résolution du Parlement européen demandant le renforcement de la coopération des inspections du travail nationales contre le travail non déclaré, la Commission a proposé en avril 2014 la création d'une plateforme européenne en ce domaine.

A la suite de l'adoption en janvier 2014 d'une résolution du Parlement européen demandant le renforcement de la coopération des inspections du travail nationales contre le travail non déclaré, la Commission a proposé en avril 2014 la création d'une plateforme européenne en ce domaine. Après plusieurs mois de négociations, le Parlement européen et le Conseil se sont mis d'accord pour la création de cette plateforme.

Contre le TiSA - explication de vote

Strasbourg, le 03/02/2016 : Cette résolution porte sur les recommandations du Parlement européen quant aux négociations de l'"Accord sur le commerce des services", plus connu sous son acronyme anglais, le fameux TiSA.

Cette résolution porte sur les recommandations du Parlement européen quant aux négociations de l'"Accord sur le commerce des services", plus connu sous son acronyme anglais, le fameux TiSA. Cet accord, comme le TTIP et le CETA, vise à accroître la libéralisation des échanges, ici en matière de services. Il est négocié par 50 Etats dont l'Union européenne depuis mars 2013 et 14 rounds de négociations ont déjà eu lieu dans la plus grande opacité.

Petit retour sur le forum européen de l'économie sociale et solidaire

Le 28 janvier 2016, la GUE-NGL organisait à Bruxelles le Forum européen de l'économie sociale et solidaire. Une belle réussite avec plus de 250 participants et des représentants de toute la diversité du secteur ; je suis fière d'en avoir été une des chevilles ouvrières avec mes camarades de PODEMOS.

L'Humanité s'en est fait l'écho : voir document ci-dessous.

Le site Ressources solidaires également : http://www.ressources-solidaires.org/Quelle-alternative-porte-l

Ici le lien vers le site du Forum : http://www.efsse.org/

Et là les photos de l'événement : (à venir).

Syndiquer le contenu
Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche