Environnement

Le Parlement européen vote pour l'interdiction de la pêche électrique... mais il reste encore beaucoup à faire !

Explication de vote sur le rapport adopté par le Parlement européen le 16 janvier 2018 sur la conservation des ressources halieutiques et protection des écosystèmes marins par des mesures techniques.

Ce paquet législatif vise, nous dit-on, à moderniser les mesures techniques concernant la capture des ressources halieutiques ainsi que l’exploitation d’engins de pêche et l’interaction entre la pêche et les écosystèmes marins pour « mieux contribuer à la réalisation des objectifs de la nouvelles politique commune de la pêche ». 

Ces mesures réglementent ce que l’on peut pêcher, comment, avec quoi, quand et où pratiquer la pêche.

Sources d'énergie renouvelable : une proposition insuffisante au vu des objectifs de l'Accord de Paris

Explication de vote sur le rapport adopté par le Parlement européen le 17 janvier 2018 concernant la promotion de l'utilisation de l'énergie produite à partir de sources renouvelables.

En l’état actuel des politiques énergétiques, en 2030, on atteindra une consommation d’environ 24,3 % d’énergies renouvelables. Cette estimation est en-deçà du niveau contraignant minimal de 27 % à atteindre d’ici 2030, établi au niveau de l’Union pour respecter ses engagements pris lors de l'Accord de Paris sur le climat.

Dans ce contexte, le Parlement européen a adopté une proposition de directive relative à la promotion de l’utilisation de l’énergie produite à partir de sources renouvelables.

Explication de vote sur l’utilisation d’acide phosphorique, de phosphates, de diphosphates, de triphosphates et de polyphosphates dans les broches de viandes congelées verticales

Ce sujet très médiatisé a fait couler beaucoup d’encre laissant à tort croire à une interdiction de la viande de Kebabs.

Le Parlement européen a été saisi d'une objection déposée par le groupe de Verts à une dérogation d’un règlement portant sur l’interdiction de phosphates dans les viandes congelées.

Des études font craindre un risque pour la santé. Or, actuellement, il est permis d’ajouter ces substances dans de nombreuses denrées alimentaires dont effectivement les kebabs mais pas eux seuls.

L’objection a été rejetée avec 373 voix pour l’interdiction, 273 contre et 30 abstentions, car elle nécessitait une majorité qualifiée des 2/3.

Explication de vote : en vue de maintenir l'actuelle restriction du champ d'application pour les activités aériennes et de préparer la mise en œuvre d’un mécanisme de marché mondial à partir de 2021

Ce texte porte sur la réforme du système d’échange de quotas d’émission de CO2 de l’UE pour la période 2021-2030.

Protection de la biodiversité : beaucoup d'efforts à faire mais une résolution dans le bon sens

Explication de vote sur le rapport adopté par le Parlement européen le 15 novembre 2017 sur le Plan d'action pour le milieu naturel, la population et l'économie

En Décembre 2016, la Commission européenne a effectué une évaluation approfondie des directives dites « Oiseaux » et « Habitats », bases de la politique européenne en matière de protection de la biodiversité. Cette évaluation met en lumière la nécessité d’améliorer la mise en œuvre de ces directives pour qu’elles puissent atteindre leurs objectifs à l’horizon 2020.

Développement durable : assurer une protection environnementale satisfaisante aux citoyens

Explication de vote sur le rapport adopté par le Parlement européen le 24 octobre 2017 concernant la mobilisation de l'instrument de flexibilité aux fins du financement du Fonds européen pour le développement durable

Ce rapport fait le point sur l'état d'avancement de la mise en œuvre de la Directive sur la Responsabilité Environnementale insatisfaisant dans nombre d'États en raison notamment d'un manque de clarté et d'application uniforme des concepts clés de la directive auquel s'ajoute un manque de capacités d'expertise.

Cette directive reste en outre globalement insatisfaisante car les incidents ne sont définis comme «graves» que s'ils entraînent des décès ou des blessures, sans référence aux conséquences sur l'environnement.

Financement des projets Bio-industries : le profit au détriment de l'indépendance de la recherche

Explication de vote sur le rapport adopté par le Parlement européen le 24 octobre 2017 concernant l'entreprise commune «Bio-industries»: contributions financières

L’entreprise commune Bio-industries est un organisme chargé de la mise en œuvre d’un partenariat public-privé dans le cadre de la mise en œuvre du programme-cadre pour la recherche et l’innovation («Horizon 2020») par des investissements accrus dans le développement d’un secteur bio-industriel durable en Europe.

Pêche et protection des espèces : un nouveau plan de renvoi en l'absence de plans pluriannuels

Explication de vote concernant la politique commune de la pêche: mise en œuvre de l'obligation de débarquement

Un règlement sur la pêche de 2013 a introduit l'obligation de déposer l'intégralité des captures pour les espèces dont la capture est limitée ou dont la pêche est soumise à une taille minimale. Les modalités d'application doivent être définies via des plans pluriannuels visant à permettre d'exploiter de manière durable les ressources biologiques marines en tenant compte des spécificités des différents secteurs.

Glyphosate : une sortie progressive sur 5 ans est insuffisante !

Explication de vote sur le rapport adopté par le Parlement européen le 24 octobre 2017 concernant le renouvellement de l'approbation de la substance active glyphosate (Objection au titre de l’article 106)

Le glyphosate, substance principale du Roundup produit par Monsanto, est désormais l’herbicide le plus répandu en Europe.

Depuis 2015, cette substance est classée comme « cancérogène probable » pour l’homme par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC de l'OMS) ; des traces de glyphosate ayant été retrouvées dans l’eau, le sol, les denrées alimentaires et jusque dans le corps humain.

A nouveau, le Parlement européen dit non aux OGM !

Explication de vote sur le rapport adopté par le Parlement européen le 24 octobre 2017 concernant l'autorisation du soja génétiquement modifié 305423 x 40-3-2 (Objection au titre de l’article 106)

À plusieurs reprises, le Parlement européen a manifesté son rejet des propositions de la Commission de mise sur le marché d’aliments contenant des OGM.

La Commission persiste, au mépris du principe de précaution, et malgré le fait qu’il y ait des insuffisances manifestes dans l’évaluation menée par l'EFSA sur les risques du soja génétiquement modifié.

Le Parlement européen avait déjà adopté en septembre deux objections, il en a à nouveau validé trois que le groupe GUE/NGL a co-signées.

Syndiquer le contenu
Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche