Environnement

Non aux plantes OGM, on ne joue pas avec la santé des européens !

Explication de vote sur l'autorisation de la mise sur le marché de soja génétiquement modifié

En 2012 et 2013, les laboratoires Dow AgroSciences et Bayer ont demandés aux autorités des Pays-Bas une autorisation pour la mise sur le marché de produits à base de soja génétiquement modifié. Ces deux graines de soja sont supposées être plus résistantes aux herbicides dans les pays où les plantes génétiquement modifiées sont cultivées.

On se pince ! Les laboratoires nous demande donc d’autoriser la culture de plantes OGM parce qu’on utilise trop de pesticides sur les autres, cela me semble quelque peu inapproprié.

Protéger la santé des européens et non l'intérêt des industriels

Explication de vote sur l'objection à l’acte d'exécution de la Commission sur les critères scientifiques pour l’identification des substances qui constituent des perturbateurs endocriniens

En 2009, l'UE a interdit les perturbateurs endocriniens au motif qu’ils «entravaient le fonctionnement des hormones, avec des effets potentiellement néfastes sur la santé».  Or cette interdiction n'est pas appliquée puisqu’il n’y a jamais eu d’accord sur la définition et les critères scientifiques concernant ces substances.

La Commission européenne a publié en 2016 un acte dit d'exécution détaillant quels critères scientifiques pourraient permettre de définir ces substances.

Mettre fin à la chasse à la baleine en Norvège

Explication de vote

La Norvège poursuit ses activités commerciales de chasse à la baleine au mépris du moratoire international sur toutes les formes de chasse à la baleine à des fins commerciales adopté par la Commission baleinière internationale (CBI).

La résolution commune de tous les groupes politiques du Parlement européen (à l'exception du groupe ENF) demande d’une part à la Norvège de mettre un terme à ses activités de chasse à la baleine à des fins commerciales et de respecter le dit moratoire de la CBI.

Marions pêche traditionnelle et tourisme durable

Explication de vote

Le combat pour la survie de la pêche côtière traditionnelle est un des combats de la GUE/NGL depuis plusieurs années. Ce rapport s’inscrit tout à fait dans le souci de la sauvegarde et, au-delà, du développement de cette forme de pêche, alternative à l’industrie.

Il préconise de diversifier les activités des pêcheurs dans le secteur du tourisme.

Pour venir en aide aux pêcheurs, ce texte s’articule autour de trois pôles : économique, social et environnemental.

Efficacité énergétique: vers un étiquetage plus clair

Explication de vote

Syndiquer le contenu
Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche