En région

Flash-ball : il faut interdire cette arme normalement non létale

Une personne est morte ce lundi à Marseille après avoir été touchée la veille par un tir de flash-ball rapproché à la suite d'une intervention policière dont le but était de régler un problème de voisinage. Cette personne n'est pas la première victime d'un tir flash-ball en France. Son utilisation a déjà provoqué des blessures graves ayant entraîné des séquelles graves ou irréversibles chez les victimes à la suite de tir à courte distance ou au niveau du visage. En 2009, la direction centrale de la sécurité publique avait rappelé l'interdiction de viser "au niveau du visage ou de la tête" et la nécessité d'une utilisation "proportionnée".

L'enquête sur les conditions de la mort de cet homme doit être menée le plus rapidement.
Mais d'ores et déjà il est nécessaire que les autorités compétentes, en premier lieu le ministère de l'Intérieur, instaure un moratoire immédiat sur l'utilisation de cette arme qui a déjà fait trop de victimes.

Une enquête approfondie doit être menée quant à l'utilité d'une telle arme qui, compte tenu de sa dangerosité avérée, ne peut continuer à être mise entre les mains de policiers qui ne sont pas formés à son utilisation et à ses dangers.

HALTE A LA CHASSE AUX KURDES !

Je m'associe pleinement à ce communiqué qui dénonce les atteintes aux droits des kurdes qui resident en Europe. Une manifestation a lieu le 11 décembre 2010 à partir de 14h30 en haut de la Canebière. Soyons nombreux à rappeler que les gouvernements doivent dénoncer les graves atteintes aux droits de l'Homme dont sont victimes les kurdes en Turquie, et non criminaliser les kurdes résidant sur le territoire européen.

COMMUNIQUE COLLECTIF MEDITERRANEEN POUR LES DROITS DE L’HOMME EN TURQUIE

Marseille le 7 décembre 2010

Comme en avril 2007 à Paris, en janvier 2009 à Marseille, et le 26 février 2010, ce matin mardi 7 décembre 2010, la police a interpellé et mis en garde à vue 6 personnes à Marseille, dont 4 au petit matin chez eux. Pour la énienne fois elle a perquisitionné une fois de plus la Maison du Peuple Kurde, Boulevard Longchamp et dont son Président.

Monoprix, Nestlé, luttes gagnantes

Je me félicite du succès de la lutte menée par les employés de Monoprix et de Nestlé. Ces mobilisations gagnantes ne font que nous donner à tous plus de courage pour la suite. Je vous invite à lire l'article publié dans l'humanité qui relate le récit de ces mobilisations réussies.

Succès pour les employées de deux magasins, après vingt jours de grève sur les salaires. Nestlé condamné pour avoir fermé une usine sans justification économique.

Ligue des droits de l'Homme des Bouches du Rhône: Lorsque expulsion rime avec spéculation

Je partage totalement la colère de mes amis de la fédération des Bouches du Rhône de la ligue des droits de l'Homme et je vous invite à lire ce communiqué sur les expulsions violentes et les politiques inacceptables du maire de Marseille.

Marseille le 2 octobre 2010
Vendredi 1er octobre a eu lieu, au 67 rue de la République, l’expulsion locative de la famille Chaung, réalisée avec une rare violence et dans des conditions de légalité tout a fait contestable.
Violences à l’égard d’une vieille dame de 78 ans malmenée qui a passé la journée sur le trottoir et a été relogée temporairement grâce à la solidarité citoyenne.

Ryanair : assez de dumping social et de provocations

Le Tribunal de Grande Instance d'Aix-en-Provence vient de mettre en examen la compagnie aérienne "low costs" Ryanair pour « travail dissimulé», «prêt illicite de main-d’œuvre», «emploi illicite», «entrave au fonctionnement du comité d’entreprise, aux fonctions de délégué du personnel ainsi qu’à l’exercice du droit syndical et au fonctionnement du CHSCT».

Sans vouloir interférer dans le processus judiciaire, je me réjouis de cette décision et je condamne fermement les propos du PDG de la compagnie qui non content de vanter le dumping social n'hésite pas à faire appel au chantage à l'emploi et bafouer les droits sociaux élémentaires. Son cynisme n'a d'égal que ses provocations.

Marseille : les salariés du Monoprix en grève pour défendre leurs droits

Je tiens à vous faire partager une pétition que j'ai signé. Les salariés du Monoprix de Marseille sont actuellement en grève et je soutiens leurs revendications. Les salariés demandent, des temps de pauses rémunérés, la transformation des CDD en CDI, des augmentations de salaires, et la reconnaissance des qualifications. Toutes ces demandes sont légitimes, et le droit du travail va dans leur sens. Pour plus d'informations et pour signer la pétition :

La pétition.be : Soutien aux salariés de Monoprix (Marseille)

Les Rencontres européennes des médias participatifs à Aix-en-Provence

Une vidéo faite lors de ma visite à Aix-en-Provence pour les Rencontres européennes des Médias participatifs organisées les 7, 8 et 9 juillet. Encore un après midi riche d'échanges avec des intervenants en provenance des 4 coins de l'Europe et même du Canada et avec des échanges montrant comment citoyenneté et communication peuvent aussi faire bon ménage.

Toutes mes condoléances et tout mon soutien aux victimes des intempéries dans le Var

C'est avec une profonde tristesse que j'ai appris que 11 personnes sont mortes et plusieurs autres portées disparues lors des fortes pluies qui ont touché le Var et plus particulièrement la région de Draguignan toute la journée du 15 juin et dans la nuit du 15 au 16.

J'adresse toutes mes condoléances aux familles et je forme le vœu que soient retrouvées très vite les personnes disparues.

Je salue aussi le travail des équipes de secours qui ont apporté soutien et réconfort aux nombreuses personnes touchées par ses intempéries.

Mon interview à La Marseillaise à l'occasion du premier anniversaire de mon élection au PE

Le 27 mai, je me suis retrouvée à Marseille parmi mes ami(e)s du Front de Gauche à l'occasion du premier anniversaire de mon élection au Parlement européen. Ci-après mon interview à La Marseillaise faisant un bilan de cette première année d'activités de parlementaire européenne.

La Marseillaise. Quelle est la raison de votre présence à Marseille hier ?

Marie-Christine Vergiat. A l’occasion du premier anniversaire de mon élection au parlement européen(*), j’ai souhaité rencontrer mes amis du Front de Gauche pour faire le bilan de cette année de mandature. Cette journée m’a permis de participer, à Marseille, à la mobilisation sur les retraites ainsi qu’au passage de la marche des sans-papiers.

La Marseillaise. Votre appréciation après un an d’activité ?

Colloque RomEurope à Lyon

La rencontre à Lyon le dimanche 13 juin dans le cadre du colloque de RomEurope a été riche en échanges mutuels. Je me suis engagée à porter ce dossier au niveau européen avec ma collègue Cornelia Ernst qui suit ces questions pour la GUE/NGL. Je vous communiquerai rapidement le texte de mon intervention.

Syndiquer le contenu
Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche