Activités et interventions

Découvrez le site de la campagne

Vous trouverez sur ce site des informations sur mon activité parlementaire entre 2004 et 2009.

Pour suivre la campagne de Front de Gauche dans le Sud-Est pour les élections européennes de 2014 rendez-vous sur http://sud-est.frontdegauche-europe.fr/

SNCM : Marie-Christine Vergiat invite la Commission à respecter les droits sociaux

Le 17 avril j'ai interpellé la Commission européenne sur les sanctions prononcées contre la SNCM.

1. Le 20 février 2012, la Commission a présenté sa "Stratégie visant à promouvoir le tourisme côtier et maritime européen" dans laquelle elle souligne son "fort potentiel en matière d’emploi et de croissance" et déplore la "fragmentation du secteur avec une forte proportion de PME". Or, la Société Nationale maritime Corse-Méditerranée représente en 2012 26% des parts de marché pour le transport de voyageurs dans la région et 33% pour le fret.

Soutien aux Atelières

C’est avec peine, tristesse voire colère que j’apprends la fermeture de la coopérative « les Atelières » créée par des anciennes salariées de Lejaby.
J’ai eu l’occasion de les rencontrer. Ce sont des femmes déterminées refusant de voir disparaître leur savoir-faire reconnu.

En 2012, deux ouvrières des Atelières ont reçu le grade de chevalier de l’ordre national du mérite.
Un symbole mais qui ne coûte rien car ce sont de véritables aides financières dont les Atelières avaient besoin et notamment d’une véritable aide à la création de coopérative grâce au déblocage de financements à taux faible.

Les banques n’ont comme boussole que le profit et non le financement de l’économie, une petite entreprise de plus en fait les frais.

Je veux donc renouveler mon soutien aux Atelières et à leurs familles et saluer leur courage. Elles peuvent être fières du travail qu’elles ont accompli. Elles ont mis sur la place publique la volonté de salariées prêtes à tout faire pour sauver leur outil de travail. Elles n'ont malheureusement pas été entendues et accompagnées dans cette voie.

Forums régionaux de l'AFCCRE en vue des élections européennes 2014 - À Lyon

Le 20 février j'étais présente à Lyon pour l'un des débats organisé par l'AFCCRE sur les enjeux des prochaines élections européennes. Merci à News press pour ce compte-rendu de débat que je vous fais partager.

News Press
 
Le 7ème forum régional organisé par l'AFCCRE en vue des élections européennes du 25 mai 2014 s'est tenu à Lyon, dans les locaux de Sciences Po Lyon, le jeudi 20 février.
 

Appel pour la SNCM

Avec plusieurs élus de de la région PACA nous demandons la sauvegarde de la SNCM et en appelons à la responsabilité de l'Etat. Cet appel a été repris par le journal la Provence .

La Provence - Publié le Vendredi 27/12/2013 à 12H50

Visite du centre de rétention administrative du CANET dans le cadre de la campagne OPEN ACCESS

26/06/2013 - Marie-Christine Vergiat, députée européenne Front de Gauche et Isabelle Pasquet, sénatrice communiste au sein du groupe CRC, se rendront le vendredi 28 juin à partir de 11h30 au centre de rétention du Canet à Marseille.
 
 Cette visite, comme celles que Me Vergiat a déjà effectuées dans les centres de Bruges et de Vincennes, entre dans le cadre de la campagne OPEN ACCESS. Lancée en 2012 par Migreurop et Alternatives Européennes, avec le soutien de parlementaires et de journalistes, elle a pour objectif de gagner l'accès des associations et des média aux centres de rétention et par là même, la transparence sur leur fonctionnement.

 Faut-il rappeler que les personnes qui sont enfermées dans les centres de rétention administrative (CRA) n'ont commis aucun délit et n'ont fait qu'enfreindre des règles administratives sans cesse plus dures à l'égard des étrangers. Dans l'attente d'une expulsion – décidée dans 50% des cas – ils sont confrontés à des conditions de vie  souvent plus dures que dans les établissements pénitentiaires. Zones de non-droit, ces centres sont plus inaccessibles aux journalistes et aux associations que les prisons.
 

Solidarité avec les "5 de Roanne"

Communiqué de Marie-Christine Vergiat - députée européenne Front de Gauche élue du Sud-Est - Strasbourg 21 mai 2013

Actuellement en session plénière du Parlement européen à Strasbourg, je ne peux malheureusement pas être présente au rassemblement de solidarité prévu le mercredi 22 mai à 9h devant la bourse du travail de Roanne, pour protester contre la demande de prélèvement ADN faite aux 5 de Roanne.
Après la décision de la Cour d'appel de Lyon qui a exempté de peines les 5 de Roanne, cette demande de prélèvement ADN est un véritable acharnement judiciaire.
Pour avoir fait quelques tags sur la préfecture, lors des manifestations des retraites, les 5 syndicalistes ont été accusés et condamnés pour dégradation de bâtiments publics et traité comme des criminels de haut vol.

Les 5 de Roanne auraient dû bénéficier de la loi d'amnistie sociale qui fait partie de notre tradition républicaine après l'élection de chaque président de la République. Nicolas Sarkozy y a renoncé et François Hollande lui a emboité le pas.

Le Front de Gauche a bataillé pour faire adopter une proposition de loi d'amnistie des syndicalistes au Sénat mais même réduite à son minimum, l'Assemblée nationale n'en a pas voulu et a renvoyé le texte en commission parlementaire.

Cinq de Roanne : halte aux intimidations

Comment ne pas m'associer à ce communiqué de la LDH qui condamne la répression dont ont été victimes les 5 de Roanne à la suite de leur refus de se soumettre à un test ADN. Plus que jamais, je tiens à leur manifester ma solidarité.

Communiqué LDH - Paris, le 23 mai 2013
 

 

Arrestation des syndicalistes de Roanne : Pierre Laurent écrit à Manuel Valls

23/05/2013 - Ce matin, 2 syndicalistes de la Loire ont été arrêtés à leur domicile car ils ont refusé, avec leurs collègues des « 5 de Roanne » de se soumettre à un test ADN.
Parce que la criminalisation de l'action syndicale est insupportable, Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, a écrit ce matin au Ministre de l'Interieur, Manuel Valls pour demander leur libération et pour exiger une modification des critères d'inscription au fichier national des empreintes génétiques.

 « Monsieur le Ministre,
 
Ce matin tôt, deux syndicalistes de la Loire ont été arrêtés à leur domicile. Il s'agit de Christelle Coste et de Jean Paul Barnaud, qui avec trois de leurs collègues, « les 5 de Roanne » ont refusé de se soumettre à un prélèvement ADN.
 

SNCM : une décision de la Commission qui vise à libéraliser de manière détournée

Communiqué de Marie-Christine Vergiat députée européenne Front de Gauche - 2 mai 2013
En tant que députée européenne de la circonscription Sud-Est (Corse, PACA, Rhône-Alpes) et en tant que vice-présidente de l'intergroupe Services Publics, je ne peux que m'insurger contre cette décision de la Commission européenne de demander le remboursement de 220 millions d'euros à la SNCM.
Toutes les attaques contre les aides d'Etats en cours actuellement au niveau européen n'ont qu'un but : imposer de manière détournée une libéralisation des services de transport.

Cette division arbitraire entre services publics "de base " et services publics "complémentaires " conduit en pratique à une privatisation des lignes rentables et un financement public (ou pire une suppression) des lignes déficitaires.
Une fois de plus la Commission européenne vise à appliquer une privatisation des profits et une socialisation des pertes.
Comment soutenir une telle logique, en particulier lorsqu'il s'agit de la continuité des Services publics vers une zone insulaire.

Syndiquer le contenu
Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche