A la une

Forum européen de Marseille : le scénario qui manque à la Gauche européenne

Retrouvez mon interview enregistrée lors du forum européen de Marseille ces 10 et 11 novembre 2017 ici.

Le problème de la Gauche aujourd'hui c’est l’insuffisance du dialogue les uns avec les autres que ce soit entre organisations politiques ou entre mouvements sociaux. Lorsqu’on travaille ensemble on se rend compte qu’on a bien plus de points communs qu’on veut bien le croire.

CATALOGNE : LETTRE OUVERTE À M. JUNCKER, PRÉSIDENT DE LA COMMISSION, ET À M. TUSK, PRÉSIDENT DU CONSEIL EUROPÉEN

Je m'associe pleinement à la lettre ouverte que j'ai co-signée sur le respect de l'État de droit dans l'Union européenne. Cette lettre interroge Monsieur Juncker et Monsieur Tusk au sujet des violations de l'état de droit en par les autorités espagnoles suite au référendum organisé en octobre dernier en Catalogne. 

Développement durable : assurer une protection environnementale satisfaisante aux citoyens

Explication de vote sur le rapport adopté par le Parlement européen le 24 octobre 2017 concernant la mobilisation de l'instrument de flexibilité aux fins du financement du Fonds européen pour le développement durable

Ce rapport fait le point sur l'état d'avancement de la mise en œuvre de la Directive sur la Responsabilité Environnementale insatisfaisant dans nombre d'États en raison notamment d'un manque de clarté et d'application uniforme des concepts clés de la directive auquel s'ajoute un manque de capacités d'expertise.

Cette directive reste en outre globalement insatisfaisante car les incidents ne sont définis comme «graves» que s'ils entraînent des décès ou des blessures, sans référence aux conséquences sur l'environnement.

Avenir des finances de l'UE : une résolution ambiguë qui ne pose pas les bonnes questions

Explication de vote sur la résolution adoptée par le Parlement européen le 24 octobre 2017 prenant appui sur le document de réflexion sur l’avenir des finances de l’UE

Cette résolution prend position sur le « document de réflexion » de la Commission du 28 juin 2017 sur l’avenir des finances de l’UE inspiré des 5 scénarios sur l’avenir de l’Europe.

L’ajustement du budget est rendu plus nécessaire par le départ du Royaume-Uni qui malgré ses « op out », un des principaux contributeurs au budget de l’Union compte tenu de sa population.

Financement des projets Bio-industries : le profit au détriment de l'indépendance de la recherche

Explication de vote sur le rapport adopté par le Parlement européen le 24 octobre 2017 concernant l'entreprise commune «Bio-industries»: contributions financières

L’entreprise commune Bio-industries est un organisme chargé de la mise en œuvre d’un partenariat public-privé dans le cadre de la mise en œuvre du programme-cadre pour la recherche et l’innovation («Horizon 2020») par des investissements accrus dans le développement d’un secteur bio-industriel durable en Europe.

Négociations des accords de libre-échange : le contrôle du Parlement européen est insuffisant

Explication de vote sur les résolutions adoptées par le Parlement européen le 26 octobre 2017 concernant le mandat de négociation en matière commerciale avec l'Australie

En Octobre et Novembre 2015, l’Union européenne a débuté de nouvelles négociations cette fois avec le Nouvelle-Zélande et l’Australie pour signer des accords de libre-échange dans la poursuite de la logique du TAFTA et du CETA sans tenir aucun compte des mobilisations citoyennes.

Comme si de rien n'était, la majorité du Parlement européen a adopté deux résolutions similaires faisant quelques recommandations au Conseil et à la Commission dans la façon de négocier ces accords commerciaux.

Vie privée et communications électroniques : protéger les données personnelles et les droits y afférents

Explication de vote sur le rapport adopté par le Parlement européen le 26 octobre 2017 concernant le respect de la vie privée et la protection des données à caractère personnel dans les communications électroniques et abrogation de la directive 2002/58/CE (règlement "vie privée et communications électroniques")

Ce vote très attendu portait sur le mandat du Parlement pour la mise en place du règlement E-Privacy ; à savoir l'adaptation des règles de protection des données pour les communications électroniques. Sujet qui concerne la vie privée de tous ceux qui utilisent un téléphone ou Internet.

Le rapport a fait l‘objet d'une énorme pression de la part de lobbies de la publicité, des télécoms et des sociétés Internet. L’exploitation des données personnelles est une manne financière énorme pour les grandes entreprises du numérique.

Pêche et protection des espèces : un nouveau plan de renvoi en l'absence de plans pluriannuels

Explication de vote concernant la politique commune de la pêche: mise en œuvre de l'obligation de débarquement

Un règlement sur la pêche de 2013 a introduit l'obligation de déposer l'intégralité des captures pour les espèces dont la capture est limitée ou dont la pêche est soumise à une taille minimale. Les modalités d'application doivent être définies via des plans pluriannuels visant à permettre d'exploiter de manière durable les ressources biologiques marines en tenant compte des spécificités des différents secteurs.

Glyphosate : une sortie progressive sur 5 ans est insuffisante !

Explication de vote sur le rapport adopté par le Parlement européen le 24 octobre 2017 concernant le renouvellement de l'approbation de la substance active glyphosate (Objection au titre de l’article 106)

Le glyphosate, substance principale du Roundup produit par Monsanto, est désormais l’herbicide le plus répandu en Europe.

Depuis 2015, cette substance est classée comme « cancérogène probable » pour l’homme par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC de l'OMS) ; des traces de glyphosate ayant été retrouvées dans l’eau, le sol, les denrées alimentaires et jusque dans le corps humain.

A nouveau, le Parlement européen dit non aux OGM !

Explication de vote sur le rapport adopté par le Parlement européen le 24 octobre 2017 concernant l'autorisation du soja génétiquement modifié 305423 x 40-3-2 (Objection au titre de l’article 106)

À plusieurs reprises, le Parlement européen a manifesté son rejet des propositions de la Commission de mise sur le marché d’aliments contenant des OGM.

La Commission persiste, au mépris du principe de précaution, et malgré le fait qu’il y ait des insuffisances manifestes dans l’évaluation menée par l'EFSA sur les risques du soja génétiquement modifié.

Le Parlement européen avait déjà adopté en septembre deux objections, il en a à nouveau validé trois que le groupe GUE/NGL a co-signées.

Syndiquer le contenu
Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche