A la une

warning: Creating default object from empty value in /home/kingbep/eurocitoyenne/modules/taxonomy/taxonomy.pages.inc on line 33.

Victoire de la Gauche européenne: les politiques d'austérité contestées en France et en Grèce

Communiqué GUE-NGL 7/05/2012 - Gabi Zimmer, présidente du groupe GUE/NGL, s'exprime au sujet des élections en France et en Grèce:

«Les résultats des votes en France et en Grèce sont une victoire pour la Gauche en Europe! Nous saluons l'élection de François Hollande en tant que président de la France ainsi que l'énorme succès de la Gauche en Grèce». «Les politiques d'austérité de la Chancelière allemande et de son ministre, M. Schäuble, instaurées aux dépens des plus pauvres et des classes moyennes, ont été contestées par ces élections. Les citoyennes et citoyens refusent de supporter plus longtemps les conséquences des réductions massives des dépenses publiques dans les domaines des politiques sociales, d'éducation et de santé» a déclaré Gabi Zimmer.

«Les restrictions imposées par la Troïka n'ont servi que les intérêts des marchés financiers» a continué Gabi Zimmer. Sur le long terme, si on poursuit ces politiques, elles auront des conséquences dramatiques sur les vies de la majorité des citoyennes et citoyens européens. «L'avenir pour ces peuples serait synonyme d'allongement de la durée du travail et de baisse des salaires. Les syndicats sont confrontés à la remise en cause des lois et des droits des travailleurs pour lesquels ils se sont tant battus, les systèmes de sécurité subissent des privatisations et un démantèlement.

Coup de colère

Une fois le premier moment de déception passé au regard du résultat espéré du Front de gauche, c’est la colère devant le score du FN qui a surtout prévalu dimanche soir et qui ne cesse de croître depuis au regard de l’ignominie de cette campagne de second tour telle que la mène celui qu’il est encore convenu d’appeler le Président sortant.
D’abord, effectivement, nous n’avons pas à être déçus. Le Front de gauche et son candidat ont fait une belle campagne, la plus dynamique ce qui est reconnu par tous les « observateurs ». Près de trois millions de voix supplémentaires par rapport aux élections européennes, moment où le Front de Gauche est, pour la première fois, apparu dans le cadre d’une campagne électorale et plus 9 points par rapport au score de Marie George Buffet à la dernière présidentielle. C’est un score sur lequel peu d’entre nous aurait parié au début de la campagne, ni même encore au début de cette année 2012 où les fameux sondages ne décollaient pas des 5 à 6 % sans même parler de ce que disaient alors les fameux « observateurs ».

Alors ne gâchons pas notre plaisir… Et appuyons-nous sur ce beau résultat pour construire l’avenir. D’abord, en appelant sans états d’âme à voter contre Nicolas Sarkozy en mettant dans l’urne un bulletin François Hollande dimanche prochain. Nous poursuivrons ensuite cette bataille pour les élections législatives en envoyant le plus grand nombre possible de députés Front de Gauche à l’Assemblée nationale.

Le groupe GUE/NGL rend hommage à Miguel Portas

C'est avec beaucoup de tristesse que j'ai appris la mort de mon collègue Miguel Portas. Je garderai de lui l'image d'un européen convaincu, d'un homme de gauche défendant inlassablement ses idées, obsédé par le fait que la GUE/NGL devrait prendre toute sa place au sein du Parlement européen en faisant des propositions et ne se contentant pas uniquement d'être contre. Une sorte de modèle. Je n'oublierai jamais son sourire.  

Le groupe GUE/NGL rend hommage à Miguel Portas

"Nous sommes profondément attristés de la disparition de Miguel de Sacadura Cabral Portas, notre collègue, camarade et ami, qui est décédé hier soir" a dit Gabi Zimmer, présidente du groupe GUE/NGL.

Le Front de gauche dessine le socialisme du XXIe siècle

Oui, ce socialisme du XXieme siècle qui réveille l'espoir de changer le monde me va bien.

Le Front de gauche dessine le socialisme du XXIe siècle

LE MONDE | 19.04.2012 à 14h22 • Mis à jour le 19.04.2012 à 16h09

Par Robert Guédiguian, cinéaste et réalisateur

Accord PNR UE-USA : le Parlement européen renonce à défendre les droits fondamentaux

Marie-Christine Vergiat, députée européenne, membre de la commission Libertés civiles, Justice, Affaires intérieures du Parlement européen - Front de Gauche / Groupe GUE/NGL - Strasbourg, le 19 avril 2012

Cet accord PNR viole la législation communautaire en matière de protection des données à caractère personnel. Il foule au pied les principes de nécessité, de proportionnalité et de finalité qui prévalent en matière de données à caractère personnel, tout comme celui de réciprocité en matière internationale. Il exige des informations sur l'alimentation ou la santé qui n'ont rien à voir avec la lutte contre le terrorisme ou la criminalité organisée, par ailleurs trop largement définies. La liste des données à transférer aux autorités de sécurité intérieure étatsuniennes couvre un nombre disproportionné de champs. La durée de conservation des données est extrêmement longue par ailleurs.

Il donne en quelque sorte un blanc-seing aux autorités étatsuniennes qui continueront de pouvoir assez largement extraire des données dans les bases des compagnies aériennes, par le système dit "pull".

Tous les citoyens européens voyageant aux Etats-Unis ou survolant ce territoire vont devenir des suspects potentiels. C'est intolérable.

Droits de l'Homme : commençons par balayer devant notre porte

Intervention 17/04/2012 - je voudrais d'abord, bien sûr, remercier notre rapporteur, Richard Howitt, car je crois que je n'ai jamais eu l'occasion de travailler dans un tel climat et je n'avais encore jamais vu, je crois, un rapporteur pousser à ce point la volonté de compromis, y compris en tentant de concilier l'inconciliable quelquefois. Ce rapport est important car il marque une volonté forte d'avancer sur les exigences que devraient avoir le Parlement européen et, plus largement, l'Union européenne en matière de droits de l'homme. Il insiste notamment sur la nécessité de mettre en conformité les politiques internes et externes de l'Union européenne en ce domaine, et nous savons qu'il y a fort à faire. Car, avant de donner des leçons au monde entier, il faut effectivement commencer à balayer devant sa porte et l'hypocrisie est souvent de mise sur ces bancs.

Ce rapport insiste aussi très largement sur la nécessité de mettre effectivement en œuvre les clauses relatives à la démocratie et aux droits de l'homme qui ne doivent pas être là juste pour se donner bonne conscience. Elles ne servent effectivement à rien si elles sont systématiquement sacrifiées, sans cesse, sur l'autel du libéralisme économique. Là aussi, dans les faits, nous savons ce qu'il en est.

Je ne partage pas l'ensemble des satisfecit que notre rapporteur vous décerne, Madame Ashton, et je m'en excuse, notamment sur la politique européenne de voisinage.

Jean-Luc Mélenchon, le vote de l’espoir

Patrick Le Hyaric - 17 avril 2012 - La demande de changement est certainement la chose la plus partagée partout dans notre pays, du plus petit village à la plus grande ville. M Sarkozy a beau tenter de faire semblant de changer son image, rien ne fera oublier son terrible bilan contre les familles populaires, contre le pays lui-même, le plongeant dans une crise inconnue depuis la fin de la seconde guerre mondiale, bafouant le vote majoritaire contre le projet de constitution européenne devenu traité de Lisbonne, servant généreusement les plus fortunés et les puissances d’argent sous forme de réductions d’impôts et de cotisations sociales. L’intérêt général commande de mettre fin à son mandat le 22 avril et le 6 mai.

Et, il faut en même temps, faire reculer la dangereuse extrême-droite lepéniste qui fait semblant de protester contre le sort fait à nos concitoyens pour mieux cacher qu’elle sert les forces de l’argent, répand la haine et la division pour mieux protéger les banquiers. Il faut donc les battre. On doit au courage de Jean-Luc Mélenchon d’avoir affronté et démasqué cette extrême-droite haineuse et anti-républicaine.

Cette semaine au Parlement européen

Comme à mon habitude je vous invite à lire le briefing préparé par le groupe de la GUE-NGL sur la session plénière du Parlement européen qui s'annonce. A l'ordre du jour de la prochaine plénière on trouvera également un débat sur le rapport sur les droits de l'Homme dans le monde, et un rapport très controversé sur la modernisation des systèmes d'enseignement supérieur.

Front de gauche à Saint-Apollinaire : bientôt le grand soir ?

J'ai eu le plaisir d'être présente avec mes camarades à Quetigny pour un meeting départemental le 10 avril. ci-dessous un article publié dans "le bien public".

Saint-Apollinaire, capitale du Front de gauche. Au moins ce mardi. C’est dans le fief du député UMP Rémi Delatte, que les forces de Front de gauche, en campagne derrière leur candidat à la présidentielle, Jean-Luc Mélenchon, avaient jeté leur dévolu pour organiser leur grand meeting départemental d’avant 1er tour.

« Jean-Luc Mélenchon redonne vraiment l’espoir à gauche », nous a confié Patrick, la trentaine, devant la salle Tabourot des Accords où près de 350 personnes (500 selon les organisateurs) avaient pris place. Un public qui a retrouvé des couleurs en voyant les intentions de vote pour leur favori passer de 7 à 15% en quelques semaines. « La dynamique de la gauche, c’est le Front de gauche », a d’ailleurs martelé d’entrée la conseillère municipale locale Nelly Goby.

Sommet alternatif européen 30 et 31 mars à Bruxelles, Face à la doctrine du choc : unissons nos forces !

Communiqué de Marie-Christine Vergiat - Députée européenne - coordinatrice de la délégation Front de Gauche  - Bruxelles 28 mars 2012 -

Les 30 et 31 mars j'aurai le plaisir de participer au « Sommet alternatif européen contre l'austérité, pour une Europe sociale, démocratique et écologique ». Ce sommet à l'initiative du  Parti de la gauche européenne regroupera des représentants des principaux partis de gauche, de syndicats, de mouvements sociaux, de réseaux et d'associations européens, des parlementaires, chercheurs et personnalités venant de toute l'Europe, afin d'échanger sur les propositions et actions communes à engager pour porter une alternative aux politiques d'austérité et à la construction actuelle de l'Union européenne. Avec plusieurs députés de la GUE-NGL, je serai présente à ce sommet.

Alors que des politiques austéritaires, présentées comme inéluctables et imposées sans la moindre consultation démocratique font payer un tribut de plus en plus lourds aux peuples d'Europe, les forces progressistes à travers l'Europe doivent plus que jamais s'unir. Nous devons sortir de ce carcan idéologique et économique qui asphyxie les peuples, Etats par Etats. Afin de préserver le bien-être social partie intégrante de l'idée européenne, c'est l'ensemble des politiques européennes qui doivent être remise en chantier.

Syndiquer le contenu
Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche