Immigrations/Asile

Remise en cause de l'Aide médicale d’Etat : la politique de santé publique ne doit pas être sacrifiée par la loi sur l’immigration

Dans le cadre du projet de loi immigration, intégration et nationalité, un amendement vise à supprimer l’accès aux soins des étrangers précaires (Aide médicale de l’Etat). Je vous fais partager l'argumentaire commun du CISS, de La FNARS, de L’ODSE et de L’UNIOPSS qui appelle les députés de l'Assemblée à voter contre cette amendement et qui montre bien l'incohérence de cette proposition basée exclusivement sur des préjugés, et non sur des faits.

Malgré le choix de la Commission des Lois et l’opposition du Ministère de la Santé, quelques députés dont
Monsieur Goasguen vous proposent un nouvel amendement (346 ainsi que l’amendement 44, après l’article 75
du projet de loi) destiné à supprimer l’accès aux soins des populations les plus précaires en France, les
personnes sans autorisation de séjour.
La méthode ainsi employée doit purement et simplement être écartée : de tels débats qui touchent gravement à

Le gouvernement français prête-t-il main forte à M. Ben Ali ?

Je vous invite à lire le communiqué commun publié le 1er octobre par le Réseau euroméditerranéen des droits de l’Homme, la
Fédération internationale des Ligues des droits de l’Homme, la Plateforme des ONG Euromed, la Ligue française des droits de l’Homme, le
Comité pour les respect des droits de l’Homme et des libertés en Tunisie, et la Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives

Communiqué commun

Après avoir été refoulé dans des conditions scandaleuses du Maroc, M. Kamel Jendoubi a été accueilli à sa descente d’avion à Roissy Charles de Gaulle par un interrogatoire de police et une fouille des services douaniers.

Refusant de décliner son identité et de dresser procès-verbal, un agent des services secrets a

interrogé M. Kamel Jendoubi sur les raisons de son refoulement.

11 000 personnes : « Rock sans papiers à Paris Bercy ? J’y étais ! »

Ce fut un événement majeur pour la solidarité envers les sans papiers ! Une date dans la lutte que nous menons pour le respect de tous les droits et contre un gouvernement qui les bafoue, les combat, les méprise !

Rock Sans Papiers fut un grand concert engagé et festif, enthousiaste et émouvant. 3 scènes, plus de 5 heures de fête, 20 artistes en live, des vidéos, des témoignages, des gens et vous tous qui êtes venus. Pendant des semaines, on a parlé de la lutte et des revendications des sans papiers Il y eut d’intenses moments.

Visite d’un centre de rétention de migrants ; quel rôle pour l’Union européenne ?

Dans ce communiqué, je vous livre mes impressions sur la visite du centre de rétention administratif (CRA) de Geispolshem ; je rappelle que les hommes et femmes retenues dans ce centre sont en « situation irrégulière » mais ne sont en aucun cas des délinquants : les priver de liberté n’est donc pas une solution. Quelle réponse pour l’Union européenne... des accords avec la Libye et le Pakistan qui ferment davantage les frontières ?

Mercredi 16 juin 2010, une délégation de députées françaises au Parlement européen comprenant Catherine Trautmann (S&D), Sylvie Guillaume (S&D), Nathalie Griesbeck (ALDE), Sandrine Bélier (Verts) et moi-même s'est rendue au centre de rétention administratif (CRA) de Geispolsheim afin de constater les conditions de vie des personnes "retenues" en raison de leur situation irrégulière sur le territoire français.

Une pétition pour les droits des migrants dans l’Union européenne

Du 18 juin au 18 Décembre 2010, le centre international de ressources sur les droits des migrants, Décembre 18, en partenariat avec la Plateforme Européenne pour les droits des travailleurs migrants lancent une campagne pour la ratification de la Convention sur les travailleurs migrants. Je me joins à leurs efforts en vous invitant à signer la pétition.

A l’occasion du 20e Anniversaire de la Convention des Nations Unies sur les Travailleurs Migrants, le centre international de ressources sur les droits des migrants et la Plateforme Européenne pour les droits des travailleurs migrants, lancent la campagne : « Europe, il est temps de ratifier la Convention sur les travailleurs migrants ». Nous exigeons ensemble que l’Union Européenne adopte une politique à la hauteur de ses valeurs fondamentales. Tous les Etats membres de l’UE doivent ratifier cet instrument fondamental dans la lutte pour les droits de l’homme.

Une avancée significative pour les travailleur-e-s sans papiers

Des avancées importantes sous la pression du mouvement des organisations syndicales et associations qui se sont mobilisées pour un meilleur statut des travailleurs sans papiers : le Ministère de l'Immigration a publié le 18 juin 2010 un texte exposant des critères de régularisation pour ces travailleurs, mais la lutte continue pour éliminer les tensions et la résistance des autorités afin de garantir le traitement égal de tous les salariés.

Paris, le 21 juin 2010

 

Le Ministère de l’Immigration a publié le 18 juin 2010 un texte exposant de nouveaux critères de régularisation pour les travailleur-e-s sans papiers. Ce texte représente une avancée significative.

Á l’occasion de la journée mondiale du réfugié, Migreurop demande « la fermeture des camps de migrants en Europe et au-delà »

Je m'associe totalement à cet appel. Les interrogations de Migreurop me renvoient à mes propres interrogations sur le projet de droit d'asile européen.

Communiqué de presse

Une expulsion scandaleuse: "Expulsion d'Ardy, jeune kosovar polyhandicapé : il y a urgence, sa santé se dégrade !"

Il y a urgence à agir pour le retour du jeune Ardy et de sa famille en France.

Le 20 mai 2010

Communiqué de presse

Expulsion d’Ardy, jeune kosovar polyhandicapé : il y a urgence, sa santé se dégrade !

Quinze jours après l’expulsion d’Ardy, jeune polyhandicapé kosovar, et de sa famille, l’Association des Paralysés de France (APF), la Ligue des droits de l’Homme (LDH) et  Réseau Éducation sans Frontières (RESF), mobilisés pour son retour, lancent un cri d’alarme et d’indignation !

Pour des critères clairs et objectifs de régularisation des travailleurs sans papiers

Je vous fais découvrir une tribune publiée le 12 mai dans Le Monde: la nature diverse des signataires de cet appel pour des critères clairs et objectifs pour la régularisation des travailleurs sans-papiers renforce la légitimité de leur position et montre l'urgence d'agir pour l'égalité de traitement entre les salariés et contre le "dumping social".

Par LE MONDE du 12 mai 2010

L'emploi d'étrangers sans titre de séjour valable est une réalité économique aujourd'hui dans de nombreuses branches et entreprises de notre pays. Cet appel commun, inédit par la diversité de ses signataires, est nécessité par le caractère sérieux, sensible et complexe de cette question, qui dépasse les clivages habituellement constatés dans notre société. Il ne signifie et n'entraîne en aucune manière une communauté de vue des signataires sur quelque autre sujet que ce soit.

La « Jungle » de Calais détruite, les droits des migrants bafoués

Le mardi 22 septembre 2009, les forces de police ont détruit la « Jungle » de Calais et créé en même temps un sentiment de honte et de rage. La destruction de ce lieu de refuge des immigrés, décidée par Eric BESSON, ministre de l’immigration, fait office d’opération de communication : les problèmes ne sont pas réglés, mais déplacés, et les droits des migrants ne sont pas respectés.

En septembre 1999, à la demande d'associations, l'Etat réquisitionnait un hangar pour héberger les immigrés voulant se rendre en Angleterre. Trois ans plus tard, le ministre de l'Intérieur de l'époque, Nicolas Sarkozy, décidait brutalement la fermeture et la destruction du camp de Sangatte au prétexte notamment de lutter contre les passeurs. Les immigrés se sont alors réfugiés dans les bois alentours, pour créer ce qui est appelé depuis quelques temps la "jungle".

Syndiquer le contenu
Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche