Libertés

La LDH en congrès : nos droits, nos forces !

Du 11 au 13 juin, la Ligue des droits de l’Homme a réuni à Reims 350 délégués représentants les sections, fédérations et comités régionaux son 86e congrès national. Un événement majeur du congrès a été l’hommage rendu aux défenseurs des droits venus de tous les continents : Moctar Diallo (Guinée), Brahima Kone (Mali), Dismas Kitenge (RDC), Sidiki Kaba (Sénégal), Mokhtar Trifi (Tunisie), Karim Lahidji (Iran), Cai Chongguo (Chine), Robert Bryan pour Leonard Peltier (Etats-Unis), George Aguilar (Etats-Unis), Muniz Sodre (Brésil), Jose Rebelo (Portugal), Bertrand Badie (France). Souhayr Belhassen (présidente de la FIDH), Pierre Barge (président de l’AEDH) et Kamel Jendoubi (président du REMDH) ont participé à ce temps fort et aux débats.

Un grand nombre d’invités représentant les organisations (associations, syndicats et partis politiques) amies de la Ligue des droits de l’Homme sont venus renforcer nos débats et marquer la force de notre travail en réseau.

Le président du conseil régional, Jean-Paul Bachy, et la maire de Reims, Adeline Hazan, ont apporté au congrès leur aide et soutien politique.

Quatre résolutions, à savoir les positions stratégiques de la LDH, ont été adoptées après débats :

Appel commun des organisations démocratiques et de défense des droits humains de la diaspora iranienne

Je m'associe pleinement à cet appel. Je le fais d'autant plus volontiers que la Ligue des droits de l Homme a consacré un moment de son Congrès (auquel j'ai participé), à un hommage à ses défenseur(e)s des droits de l'Homme qui se battent partout dans le monde pour ces droits souvent au péril de leur vie. Parmi eux, figurait notamment le Président de la Ligue iranienne des droits de l'Homme dont le témoignage a été particulièrement poignant.

Pour la commémoration du deuxième anniversaire du Mouvement du peuple iranien pour la démocratie « Le Mouvement Vert »

Pour la libération de Salah… On continue

Je vous invite à lire la question écrite déposée par mon collègue et ami Patrick Le Hyaric, auprès de la Commission et du Conseil pour demander des initiatives immédiates pour la libération de Salah Hamouri.

Salah Hamouri est un étudiant franco-palestinien. Il a été arrêté le 13 mars 2005 sur la route de Ramallah. Depuis ce jour-là, à la suite d’un simulacre de procès devant un tribunal militaire, où notre compatriote a été contraint de plaider coupable, il est accusé d’avoir participé à un complot visant à assassiner le rabbin Ovadia Yossfe, chef spirituel du parti Shas (ultra-orthodoxe séfarade), puis emprisonné.

Premier regroupement avec 11 partis sous la même bannière

Je vous fais volontiers partager ce petit message qui n'est autre qu'un article publié dans le journal " Le Temps à Tunis le 29 mai dernier.
Il y a aujourd'hui 81 partis en Tunis. il n'est pas étonnant que 50 % des Tunisiens ne savent pas encore pour qui ils vont voter.
Lors de ma visite en Tunisie, j'ai pu voir que même ceux et celles qui s'intéressent de près à la politique ne comprennent pas la moitié de cette nébuleuse politique.

La création de ce pole moderniste est donc sans doute une bonne nouvelle, même si on peut regretter qu'il ne rassemble pas toutes la gauche et notamment que le PCOT ait refusé d'en être sachant que d'après ce que j'ai compris ce n'est pas une alliance électorale mais plutôt un rassemblement pour permettre de mettre en commun des moyens pour aider les Tunisiens à mieux comprendre les choses.

Le Pole Moderniste Démocratique voit le jour

Action LDH: "28 mai : refuser la xénophobie et la chasse aux étrangers"

La LDH a décidé de s’associer aux manifestations prévues le 28 mai à l’initiative du collectif « D’ailleurs nous sommes d’ici ».

Le gouvernement continue à faire des étrangers des boucs émissaires, agitant par exemple le spectre de l’invasion, alors que c’est la Tunisie qui accueille les réfugiés fuyant la Libye. Et pendant ce temps, enfermé dans une politique sécuritaire massive et aveuglé par de dangereux calculs électoraux, le gouvernement organise la chasse aux quelques milliers de Tunisiens venus en Europe, tout en prétendant apporter son aide à la révolution tunisienne.

Mabrouk Kamel!

Comment ne pas s'associer a ce message de la FTCR (Fédération des Tunisiens pour une citoyenneté des deux rives) qui reconnait le travail accompli par Kamel depuis de nombreuses années pour sortir son pays de la dictature effectivement mabrouk Kamel mais aussi bon courage et bon vent.

Au nom de la F.T.C.R, je suis heureux de vous faire part de l’élection de mon ami et camarade Kamel JENDOUBI, président d’honneur de la F.T.C.R., porte parole du Comité pour le Respect des Libertés et des Droits de l’Homme en Tunisie (C.R.D.H.T.) et président du Réseau Euro-méditerranéen des Droits Humains à la Haute instance pour les élections en Tunisie.

Le guide juridique « La protection des données personnelles » : Sans vie privée, pas de liberté !

Une bonne initiative de la LDH que ce guide sur la protection des données personnelles ! Je vous invite à le lire.

Fichiers de police, bases de données commerciales, puces RFID (et système d’information associé), passeports biométriques, téléphones, GSM/GPS, messageries, réseaux sociaux… Nos données personnelles sont partout !

Les technologies de l’information et de la communication (Tic) nous facilitent la vie de tous les jours, mais, sans que nous n’y prenions garde, elles nous conduisent à délivrer de plus en plus nos données personnelles et à nous mettre, à notre insu, potentiellement « sous surveillance ».

Les données personnelles collectées grâce aux Tic peuvent révéler tout ou partie de notre vie privée et la protection de notre vie privée fait partie de nos libertés. Et la protection de la vie privée est un droit fondamental.

Appel de l'inter-collectif de solidarité avec les luttes dans les pays du monde arabe

Je ne peux que relayer cet appel. Les peuples du monde arabe veulent la fin des dictatures : les libertés, la dignité, la justice sociale, et la démocratie !

Depuis le geste ultime du Tunisien Mohamed Bouazizi, jeune chômeur qui s'est immolé le 17 décembre 2010, une vague de soulèvements révolutionnaires inédites, pacifiques et populaires, s'est emparée du monde arabe, exigeant que « dégagent » des systèmes dictatoriaux dont la survie aurait été impossible sans l'ingérence et la complicité active des puissances occidentales et de leurs alliés.

Après la Tunisie et l'Egypte, les peuples de tout le monde arabe ont engagé une lutte héroïque et déterminée pour faire vaciller ces vieilles dictatures, pour faire valoir leurs droits à la liberté et à la dignité.

Et en Palestine, la longue lutte du peuple pour l'auto-détermination, le droit au retour des réfugiés et de leur famille, retrouve une nouvelle vigueur.

Assassinat de Juliano Mer Khamis, directeur du « Théâtre de la Liberté » à Jénine

Je vous invite à lire le texte de Patrick Le Hyaric, qui a su trouver les mots justes suite à l'assassinat de Juliano Mer Khamis.

2011-04-05

Blog de Patrick Le Hyaric

J’apprends le cœur lourd, les yeux emplis de chagrin le lâche assassinat  de Juliano Mer Khamis dans le camp de réfugié de Jenine en Cisjordanie. Insupportable et révoltant !!

Enfin ! Pour des mesures efficaces de solidarité avec le peuple libyen

Communiqué LDH - Il était temps. Le peuple libyen, soulevé contre son dictateur, est menacé des pires représailles par un régime barbare disposant d’importants moyens militaires. La partie du pays, contrôlée par les opposants mal équipés, risque d’être reprise par ses armées au prix d’un massacre terrible. Pendant plusieurs semaines, les Etats arabes, ceux d’Europe et les grandes puissances qui ont armé le régime de Mouammar Kadhafi ont regardé en spectateurs les préparatifs de ce massacre sans prendre aucune mesure effective pour aider le peuple libyen. Le Président français s’est contenté de quelques effets d’annonce pour tenter de faire oublier ses actes passés.

Communiqué LDH

Paris, le 18 mars 2011

Syndiquer le contenu
Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche