Libertés

Pétition pour la libération immédiate de Jabeur Mejri

J'ai signé l'appel à la libération immédiate de Jabeur Mejri ci-dessous et vous invite à en faire de même :

Lundi 22 septembre, la famille de Jabeur lui a rendu visite en prison.

A cette occasion, la famille a été mise au courant  des faits suivants.

Des prisonniers ont entendu une personne hurlant devant la cellule de Jabeur, alors qu’il y dormait, des menaces de mort explicites et en ces termes « C’est un athée et je vais le tuer comme on a tué Chokri Belaïd ! ».

Les prisonniers ont alors immédiatement prévenu les gardiens de la prison et la Direction de celle-ci a transféré Jabeur dans une autre cellule pour sa protection.

Assassinats de soldats tunisiens : un mauvais augure pour les élections de cet automne

Mercredi soir, quatorze soldats tunisiens ont été tués, une vingtaine d’autres blessés et un autre porté disparu.

 Ces assassinats se sont produits dans la région de Henchir El-Talla près de la frontière avec l’Algérie, à l'heure de la rupture du jeûne du ramadan. Les assaillants ont ouvert le feu à la mitrailleuse et au lance-roquettes  sur deux points de surveillance de l’armée.

Couvre-feu à Béziers : un maire d’extrême droite en embuscade

Merci à la vigilance de mes ami(e)s de la LDH vis à vis d'un édile qui multiplie les mesures et comportements attentatoires aux libertés. On peut dire avec lui que le naturel est toujours là et qu'il n'a même pas besoin de le chasser ; l'homme qui doit sa notoriété à "Reporters sans frontières " semble définitivement enterré.

Communiqué LDH

C’était une riche idée ! Du genre de celles qui permettent de combler les caisses d’une ville. Celles de Béziers étant vides, son tout nouveau et quasiment FN de maire a décidé de récupérer l’argent où il le pouvait : dans la poche des gamins de moins de 14 ans.

Stop au harcèlement judiciaire contre Mouad Belghouate

Le rappeur marocain Mouad Belghouate, plus connu sous son nom de scène de "Lhaqed"(l'Enragé), a été condamné hier à quatre mois de prison - sa troisième condamnation en moins de trois ans.

Artiste engagé, militant actif du Mouvement du 20 février, il est arrêté une première fois le 10 septembre 2011 à la suite d'une altercation avec une personne se disant « monarchiste ». Le 15 janvier 2012, Mouad Belghouat est condamné à 4 mois de prison, peine correspondant à la durée qu'il a passée en détention, et il est relâché à l'issue du procès, grâce à une forte mobilisation nationale et internationale.

Ales Bialiatski est libre

Je me réjouis d'apprendre la libération d'Ales Bialiatski, vice-président de la FIDH et directeur du Centre des droits de l'homme Viasna, la principale organisation de défense des droits de l'homme en Biélorussie.

Arrêté par les autorités de son pays en août 2011 dans la vague de répression frappant les opposants biélorusses, il avait été condamné sous prétexte d'évasion fiscale. En réalité, comme le régime biélorusse refusait de reconnaître l'existence légale de son organisation, il avait été contraint d'ouvrir un compte bancaire dans des pays voisins afin de financer  ses activités de soutien aux droits de l'Homme.
 

Génocide des Tutsi au Rwanda : levons le secret défense sur le rôle de la France

J'ai signé cet appel commun de l’association Survie, le CPCR (Collectif des Parties Civiles pour le Rwanda), la FIDH (Fédération Internationale des ligues des Droits de l’Homme), la LICRA (Ligue Contre le Racisme et l’Antisémitisme) et la LDH (Ligue française des droits de l’Homme). Pour signer a votre tour CLIQUEZ ICI.

Appel cosigné par l’association Survie, le CPCR (Collectif des Parties Civiles pour le Rwanda), la FIDH (Fédération Internationale des ligues des Droits de l’Homme), la LICRA (Ligue Contre le Racisme et l’Antisémitisme) et la LDH (Ligue française des droits de l’Homme)

Non à la chasse aux « indésirables » !

Je ne peux que partager ce communiqué du Collectif National Droits de l’Homme Romeurope

Paris 15/04/2014 - La note du commissariat de police du VIème arrondissement de Paris publiée ce matin révèle les pratiques discriminatoires de services de police n’hésitant pas à cibler des personnes en raison de leur appartenance ethnique pour inciter des policiers à les « localiser » et à les « évincer systématiquement ». Cette note émanant des autorités est une nouvelle fois la preuve de la politique de rejet mise en œuvre confirmant les observations faites dans notre dernier rapport [1] et celles décrites par diverses autres associations de défense des droits.

Ces instructions et pratiques sont  illégales et intolérables et doivent être condamnées. Nous avons saisi le Défenseur des droits dans ce sens. 

Stop à la chasse aux sorcières, soutien à Pascal Boniface !

28/03/2013 - Je connais Pascal Boniface depuis plus de 30 ans. Je connais ses prises de position courageuses et sa rigueur intellectuelle. De surcoît, je ne supporte plus le fait que toute critique de la politique du gouvernement israélien ou refus de s'aligner sur les positions sectaires du CRIF conduisent immédiatement à se faire taxer d'antisémitisme. Cela crée un climat délétère.

J'ai signé cette pétition en soutien à Pascal Boniface et je vous invite à en faire de même.

Frédéric Haziza vient de lancer une campagne contre Pascal Boniface à propos de son dernier livre « La France malade du conflit israélo-palestinien ». Dans un tweet du 22 mars 2014, puis dans un article publié sur le site du CRIF, il lui reproche de « relativiser le mobile antisémite des assassins  d’Ilan Halimi » ce qu'il qualifie de pervers et abject, parle de “négation de l’antisémitisme” et le présente comme un de ces “militants obnubilé par le combat antisioniste qui les fait flirter avec un antisémitisme pernicieux”.

31 mars, grande journée de deuil pour le droit au logement

Comment ne pas partagé le point de vue de mes ami(e)s de la LDH sur ce sujet. Je vous invite à lire leur communiqué sur la fin de la trêve hivernale.

Communiqué LDH - Paris, le 26 mars 2014
 
C’est la fin de la trêve hivernale commencée le 1er novembre… Ouf ! Au 1er avril, le droit de propriété retrouve ses couleurs !
 
Plus de 115 000 jugements d’expulsion de locataires pour impayés de loyer ont été prononcés en 2012 ; combien, au 1er avril 2014, seront exécutés par la force publique ? Plus de 12 700, comme en 2012 ?
 

Vie privée et protection des données personnelles ne doivent pas être sacrifiées sur l’autel des intérêts économiques et sécuritaires

A l’occasion de la journée de la protection des données personnelles, l’AEDH a tenu à rappeler que le respect de la vie privée et de la protection des données personnelles sont des droits fondamentaux indéfectibles. Je ne peux que m'associer à cette initiative. 

Bruxelles, le 27 janvier 2014
 

Syndiquer le contenu
Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche