Libertés

Les Européens demandent à leurs dirigeants de reconnaître la Palestine

20/11/2012 - Ce communiqué montre sans ambiguïté ce que pensent les Européens dans quatre grands pays dont le nôtre.
Espérons qu'ils seront entendus par leurs dirigeants lors du prochain vote à l'ONU. Une écrasante majorité des Français, des Allemands, des Espagnols et des Britanniques estiment que les Palestiniens ont le droit de disposer de leur propre État. Ils veulent également que leurs responsables politiques votent la résolution en faveur de la reconnaissance de la Palestine lors de l’Assemblée générale des Nations Unies à New-York, le 29 novembre.

Le sondage portait sur un échantillon représentatif de plus de 4 800 personnes en France (avec l’IFOP), en Espagne (avec Metroscopia), en Allemagne et au Royaume-Uni (avec YouGov). Voici les résultats

 

Question

Non à l’ACAA entre l’UE et Israël

Le 23 octobre, le Parlement européen doit se prononcer sur l’accord dit « ACAA ». Cet accord constituera une forme d’intégration d’Israël au sein du marché unique européen sans exigence du respect des droits de l’Homme par Israël et sans tenir compte de la politique israélienne de colonisation dans le territoire palestinien occupé. La GUE-NGL s'est battue contre ce texte lors du vote en Commission et continuera de le faire lors du vote final en séance plénière. C'est pourquoi je tiens à relayer cette campagne initiée par le REMDH et relayée par la Plateforme des ONG pour la Palestine, dont la LDH est membre.

Écrivez aux députés français du Parlement européen pour leur signifier votre refus de cet accord :

http://plateforme-palestine.org/spip.php?rubrique648

Ce lien permet de s’identifier, de choisir sa circonscription, de lire le contenu du courrier et de l’envoyer aux députés directement à partir du site.

Roms : attiser la haine n’est pas une solution

Comment ne pas relayer ce communiqué de mon ami Jean Marc Coppola, président du groupe du Front de Gauche au conseil régional PACA. Effectivement ce type d'acte est d'une certaine façon encouragé par l'inertie des hommes et des femmes politiques de ce pays qui refusent de prendre leurs responsabilités, et attisent les haines plutôt que de trouver des solutions qui peuvent être financées par les fonds européens.
Alors oui vite des actes et cessez les paroles de haine !

COMMUNIQUE DE PRESSE

Marseille, le 28 septembre 2012

Ce qui vient de se passer dans les quartiers nord de Marseille où des Roms ont été chassés par des habitants voisins est d'une gravité extrême, traumatisante, et dont les conséquences ne sont pas encore mesurables. Qui peut juger le traumatisme chez ces personnes, ces enfants ? Sait-on que certaines personnes composant la milice étaient armées ?

LDH Roanne : Choqués par les propos du cardinal Barbarin

Je vous fais partager une des nombreuses réactions que j'ai reçu concernant les propos scandaleux du cardinal Barbarin. Mes amis de la LDH de Roanne ont parfaitement raison  de le renvoyer à Claude Lévy Strauss.

COMMUNIQUE DE PRESSE LDH Roanne - Les membres de la section LDH de Roanne ont été choqués par les propos du Cardinal BARBARIN, évêque du Rhône et de Loire Nord concernant le mariage pour tous. Nous pensons que, au nom de la laïcité, on ne saurait interdire à un prélat l'expression publique, et il est légitime qu'il prenne part, parmi les citoyens, au débat démocratique. Reste que les propos du Cardinal sont d'une rare violence polémique. Ils n'ont pas la sérénité et la rigueur nécessaires au débat démocratique. Que ne dirait-on pas de ce « littéralisme » qui prend le texte biblique au pied de la lettre, s'il venait d'un dignitaire d'une autre religion?

Le débat se trouve par avance écrasé par l'autorité du prélat! Nous voyons là le souvenir d'un temps révolu où le cléricalisme catholique prétendait imposer SA vérité à tous. La laïcité s'oppose à ce que la parole et l'interprétation des Eglises prennent le pas dans le débat démocratique. La prétention des Eglises à définir pour tous un ordre moral est contradictoire avec la morale laïque fondée sur la liberté des citoyens.

Libérez Sevil Sevimli!

Depuis le 9 mai 2012, Sevil Sevimli, étudiante Erasmus et franco-turque est retenue en Turquie où elle risque 32 ans de prison pour avoir assisté à un concert et participé aux manifestations du 1er mai. Aucune loi en Turquie n'interdit de tels actes et pourtant... Si vous êtes attachés à la démocratie et révoltés par l'idée même qu'une jeune étudiante de 19 ans puisse être emprisonnée, accusée de terrorisme sans aucune preuve, nous vous invitons à signer et à diffuser cette pétition. Montrons à Sevil qu'elle n'est pas seule! et manifestons notre désapprobation de la dérive autoritaire du pouvoir en Turquie!

Pour signer la pétition : CLIQUEZ ICI

Expulsions de Roms : l’Union européenne ne respecte pas ses engagements en matière de droits de l’Homme !

Communiqué AEDH - Bruxelles, le 11 septembre 2012 - Durant l’été 2012, de nombreux gouvernements de l’Union européenne ont expulsés des Roms de leurs logements. Certains Etats ont également expulsé ces populations hors de leurs frontières. L’Association Européenne pour la défense des droits de l’Homme (AEDH) appelle les Etats à cesser ces expulsions et leurs politiques de stigmatisation des Roms.

L’Association européenne pour la défense des droits de l’Homme (AEDH) dénonce les violences contre les populations Roms de plusieurs Etats membres de l’Union européenne qui ont profité de la période estivale pour les chasser de leurs logements précaires. Ainsi, des Roms se sont retrouvés sur les trottoirs d’Italie et de France, les autorités ne leur offrant pas de proposition de relogement après avoir démoli leurs campements.

Condamnation d'un élu

Je partage les sentiments de consternation, d'injustice et d'inquiétudes de mes amis de la LDH aprés la confirmation en appel de la condamnation de Gérard PIEL qui a "osé" se mobiliser contre une expulsion locative.

COMMUNIQUE LIGUE DES DROITS DE L'HOMME section cannes-grasse - Cannes le 12 septembre 2012 - Aujourd’hui, nous apprenons la confirmation en Appel de la condamnation de Gérard PIEL, élu municipal d’Antibes et Conseiller Régional PACA, à une peine d’amende, assortie de frais de justice importants, pour avoir simplement tenté de faire respecter le droit au logement en s’opposant à une expulsion.

Nous ne pouvons que reprendre nos propos lors de la condamnation en première instance qui se résument en trois mots : consternation, injustice et inquiétude. Consternation, dans un département où tant de maires, véritables hors-la-loi, aggravent la crise du logement et favorisent la spéculation en préférant ne pas appliquer la loi SRU qui leur impose 20% d’habitat social, tandis que le Préfet, ne pèse en rien pour que change cette situation.

In extremis, Mumia Abu-Jamal échappe à un nouveau déni de justice !

Communiqué de Presse - ENSEMBLE, SAUVONS MUMIA Collectif Unitaire National de Soutien à Mumia Abu-Jamal- Dans le plus grand secret, la justice fédérale de Pennsylvanie a rendu une ordonnance le 13 août 2012 condamnant Mumia Abu-Jamal à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle. Cette décision, intervient huit mois après l’abandon de tout recours du procureur de Philadelphie contre l’annulation de la sentence de mort par la Cour Suprême des Etats-Unis. Ni Mumia, ni son actuelle équipe de défense n’en ont été informés ! Et pour cause : au-delà d’un délai de dix jours, aucune contestation n’aurait été juridiquement possible.

Sans la vigilance de Rachel Wolkenstein (juriste de l’ancienne équipe de défense de Mumia durant les années 80/90), Mumia serait définitivement privé de son droit de recours lui permettant de solliciter à tout moment une libération conditionnelle. C’est donc dans l’urgence, quelques heures seulement avant l’expiration du délai de dix jours, que la défense de Mumia a déposé une requête en contestation pour violation flagrante des règles de procédure pénale (non information des parties).

Les militants des droits de l'Homme français et internationaux se rassemblent à Paris pour soutenir la lutte d'Aung San Suu Kyi en faveur de la démocratie

Comment ne pas partager le message de prudence des ONG de défense des droits de l'Homme sur la fragilité du processus dit de démocratisation en Birmanie. C'est exactement les positions que j'ai défendu au parlement européen au nom de la GUE/NGL sur ce sujet.

Communiqué de Presse Infos Birmanie/FIDH/LDH - Paris, le 25 juin 2012. Alors que Madame Aung San Suu Kyi achève sa tournée historique en Europe par une visite de 3 jours à Paris, les organisations françaises et internationales de défense des droits de l'Homme l’accueillent chaleureusement et souhaitent faire écho à son message appelant à des réformes durables, et au renforcement de l'état de droit en Birmanie. A ce jour, de nombreux signes indiquent que le processus de transition en cours dans le pays demeure fragile et incertain. La communauté internationale doit continuer à apporter un soutien actif à la population birmane, notamment  aux  réfugiés et déplacés internes, ainsi qu’aux défenseurs des droits de l'Homme basés à l'intérieur du pays et le long de ses frontières.

La visite de Madame Aung San Suu Kyi en Europe a une forte portée politique dans le contexte des réformes mises en œuvre en Birmanie, et de son ouverture diplomatique. La libération en janvier dernier de prisonniers politiques emblématiques et la participation de la Ligue nationale pour la démocratie aux élections partielles du 1er avril ont été suivies par un assouplissement des sanctions par les États-Unis, l'Union Européenne, le Canada, l'Australie et la Norvège. La Japon a annulé 60% de la dette birmane et a rétabli son assistance financière.

L’AEDH condamne les expulsions de Roms à Baia Mare

Je vous invite à lire ce communiqué de l'AEDH, pour aider à comprendre pourquoi les Roms fuient les pays de l'est et pourquoi il est inadmissible qu'on les renvoit là bas.
En espérant que le changement de majorité politique en France fera évoluer les choses.

Bruxelles, le 12 juin 2012 - L’AEDH condamne fermement le relogement forcé de 2 000 Roms roumains dans une ancienne usine de produits chimiques hautement toxiques.

Syndiquer le contenu
Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche