Application du droit de l'UE : un rapport en demi-teinte