A la une

warning: Creating default object from empty value in /home/kingbep/eurocitoyenne/modules/taxonomy/taxonomy.pages.inc on line 33.

Mon intervention sur le document de voyage européen

Strasbourg, mercredi 14 septembre 2016 - Je suis intervenue en séance plénière sur le document de voyage européen.

Ce n'est pas avec ce document que nous allons avancer. Il ne s'agit que d'un moyen de contourner les refus ou retards de délivrance des documents consulaires par les États, et donc d'accélérer les expulsions vers les pays d'origine, de transit ou vers un pays où la personne expulsée accepterait d'aller volontairement.

Nous avons eu hier un débat sur le prochain sommet de l'ONU sur les migrations, pendant lequel Mme Mogherini a appelé l'Union européenne et ses États membres à prendre leurs responsabilités vis-à-vis du nombre accru de personnes ayant besoin de protection internationale dans le monde.

Audition du nouveau Commissaire européen Julian King

Strasbourg, lundi 12 septembre 2016 - Au cours de l'audition du nouveau commissaire britannique Julian King devant la commission Libertés civiles, justice et affaires intérieures (LIBE) du Parlement européen, j'ai posé la question de l'évaluation du dispositif Smart-Borders. Un examen attentif des objectifs initiaux et des techniques utilisées par rapport aux résultats est indispensable pour apprécier son efficacité réelle.

Mon intervention sur les relations de l'UE avec la Tunisie dans le contexte régional actuel

Strasbourg, 13 septembre 2016: La Tunisie en vaut la peine, le peuple tunisien le mérite. Oui, la Tunisie occupe une place toute particulière. En 2011 beaucoup de peuples ont regardé ce qui s'y passait. La Tunisie a soulevé beaucoup d'espoirs et la réussite de sa transition démocratique est plus que jamais un enjeu essentiel, bien au-delà du Maghreb.

Retrouvez mon intervention en séance plénière:

Merci tout d'abord à notre collègue Fabio Castaldo pour la qualité de son travail et sa volonté de trouver un accord le plus consensuel possible.

La Tunisie en vaut la peine, le peuple tunisien le mérite. Oui, la Tunisie occupe une place toute particulière. En 2011 beaucoup de peuples ont regardé ce qui s'y passait. La Tunisie a soulevé beaucoup d'espoirs et la réussite de sa transition démocratique est plus que jamais un enjeu essentiel, bien au-delà du Maghreb.

Brexit, une sortie en trompe l’oeil ?

Paris, Septembre 2016: Je vous invite à lire ma dernière chronique publiée au Travailleur Alpin sur le Brexit

Une campagne haineuse xénophobe qui débouche aujourd’hui sur la perspective d’un renforcement de la dérégulation au Royaume Uni. Le oui britannique a résonné comme un coup de tonnerre. Le brexit n’était-il pas pourtant prévisible dans un des pays les plus europhobes de l’Union et où les gouvernements n’ont eu de cesse de se défausser de la crise en mettant à l’index les peuples du continent? Mr Cameron, l’ancien Premier ministre britannique, ne s’en est pas privé. Un pompier pyromane.

Fête de l'Humanité !

Retrouvez-moi au cours de ces trois jours de festivités militantes aux débats suivants :

•    Vendredi 9 septembre à 17 heures à l'Agora de l'Humanité, puis à à 18 heures au Village du monde pour deux débats sur les politiques migratoires

•    Samedi 10 septembre à 11h au stand de l'appel des 100 : Quelle refondation de l’Europe face aux enjeux mondiaux ?

Mon intervention sur la réunion de l'ONU sur les migrations

Je suis intervenue le 1er septembre 2016 lors de l'audition conjointe DEVE/AFET concernant la réunion de haut niveau de l'ONU sur les migrations qui aura lieu le 19 septembre prochain à New York.

Cela fait des mois maintenant que mon groupe la GUE/NGL, au côté des ONG, répète qu'il est plus que temps de changer de paradigme en ce qui concerne l'approche de l'UE en matière de migrations.
Je suis heureuse d'entendre de la part de l'ONU qu'il est grand temps de considérer que la migration doit être un choix et non une nécessité. Nous suivrons attentivement les discussions et conclusions de ce dialogue dont les enjeux sont on ne peut plus urgents.

Mon intervention sur le 5ème rapport sur la relocalisation et la réinstallation des migrants

Je suis intervenue en LIBE le 31 août sur le 5ème rapport de la Commission européenne en ce qui concerne la relocalisation et la réinstallation des migrants. Un an après la mise en place du dispositif de relocalisation et le moins que l'on puisse dire c'est que ça ne fonctionne pas.

La mauvaise volonté des Etats Membres est criante que ce soit pour relocaliser les demandeurs d'asile ou encore dans la distribution des fonds nécessaires à leur accueil. Une fois encore, je demande à la Commission et au Conseil d'être plus transparents en ce qui concerne la gestion des fonds de l'Union européenne en la matière.

Mon intervention sur le Rapport annuel droits de l'Homme et démocratie dans le monde en 2015

Bruxelles, le 1er septembre 2016: Ce rapport n'a d'utilité, sans doute, que pour se féliciter des satisfécits de ce que fait bien l'Union Européenne pour favoriser les droits de l'Homme, mais pourtant il faut mettre l'accent sur un certain nombre de problèmes et notamment sur quel est le rôle de l'UE pour permettre à un certain nombre de pays d'avancer dans le respect de droits de l'Homme.

Retrouvez mon intervention en sous- commission DROI:

«Nous demandons à l'UE d'exiger de la Turquie un retour à l'Etat de droit»

Près d’une centaine d’universitaires et de personnalités politiques, principalement européens, dont Etienne Balibar, Yánis Varoufákis, Judith Butler, Hamit Bozarslan ou Barbara Spinelli... signent ici une lettre ouverte aux responsables européens en charge des relations avec la Turquie pour que l’Union intervienne au plus vite auprès du gouvernement turc pour exiger la restauration des principes démocratiques. Ce texte est publié par plusieurs journaux européens.

Bruxelles, le 25 juillet 2016

A Madame Federica Mogherini, Haut Représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité ; Vice-Président de la Commission européenne

Et : Monsieur Thorbjørn Jagland, Secrétaire Général du Conseil de l’Europe.

Madame le Haut Représentant,
Monsieur le Secrétaire Général,

Après la tentative de coup d'État en Turquie, le respect de l’État de droit doit primer

Dans la nuit du 15 au 16 juillet, la Turquie a connu une tentative de coup d’État qui a fait plus de 240 victimes dont au moins 173 civils et plus de 1 400 blessés.

Ces faits sont graves et doivent être condamnés sans réserve mais pour autant cela ne doit pas empêcher de s'inquiéter au regard de l'évolution de la situation.

En quelques jours, les autorités turques ont mis en œuvre des mesures de répression à l’intérieur de l’appareil de l'État d'une ampleur telle qu'elles doivent interroger toutes celles et tous ceux qui sont attaché-e-s à l'État de droit. Elles paraissent pour le moins disproportionnées et manquent de base juridique ce qui conduit à s'interroger sur la nature des personnes ciblées.

Syndiquer le contenu
Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche